Un projet de 580 millions FCFA lancé pour la transition agro-écologique en Côte d’Ivoire
0
 

Écouter
Un projet de 580 millions FCFA lancé pour la transition agro-écologique en Côte d’Ivoire

Un projet de 580 millions FCFA lancé pour la transition agro-écologique en Côte d’Ivoire

AIP | Lu 1636 fois | Publié

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani, a procédé vendredi à Abidjan, au lancement du Projet d’appui à la transition agroécologique en Afrique de l’Ouest (PATAE) pour la Côte d’Ivoire, visant trois régions du pays notamment le Bélier, les Grands Ponts et la Marahoué pour un montant d’environ 580 millions FCFA.

Selon le ministre, ce projet qui aura un impact sur 2500 acteurs des filières du cacao, maraîcher et de la pisciculture, permettra d’améliorer les performances des exploitations agricoles familiales pour la sécurité alimentaire, l’accroissement des revenus et une meilleure résilience aux changements climatiques tout en favorisant des processus de préservation et de restauration des écosystèmes cultivés et naturels.
 
«C’est un signal d’optimisation de l’espace de production, de l’itinéraire technique et surtout de la rentabilité des exploitations à l’effet d’améliorer le revenu et de préserver l’environnement», a relevé le ministre. Il a précisé que ce projet d’une durée de quatre ans vient renforcer les axes liés à l’approche écologique du Programme national d’investissement agricole 2ème génération (PNIA2).
 
M. Adjoumani a également réitéré l’engagement de son département ministériel à accompagner ce projet sur toute sa mise en forme en vue de favoriser l’émergence, l’adoption et la diffusion de pratiques agricoles écologiquement intensives dans les exploitations familiales.
 
Dans le cadre de la mise en œuvre de sa politique agricole commune, ECOWAP, la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), par le biais de son Agence régionale pour l’agriculture et l’alimentation (ARAA) et avec le concours financier de l’Agence française de développement (AFD), a mis en oeuvre ce projet d’un montant global de 8.960.000 euros (5,877 milliards FCFA) dans cinq pays de l’Afrique de l’Ouest, à savoir le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Mali, le Sénégal et le Togo.
 
Les activités au niveau régional ont démarré en 2018 avec la mise en place de l’Unité de coordination du projet (UCP). En 2019, l’Etat de Côte d’Ivoire a été sollicité dans le co-pilotage et la mise en œuvre des activités du PATAE.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

La nouvelle carte nationale d’identité biométrique sera délivrée à partir de 16 ans pour une validité de 10 ans (Conseil des ministres)

Algérie: cinq manifestants ayant brandi un drapeau berbère acquittés à Alger

Plus de 200 tonnes de faux médicaments découverts à Abidjan

Présidentielle au Togo: Des opposants demandent la "suspension" du processus électoral

Le gouvernement veut durcir les peines liées aux infractions routieres (Conseil des Ministres)