La Fondation Tony Elumelu (TEF) accentue son programme de formation pour jeunes entrepreneurs en Afrique
0
 

Écouter
La Fondation Tony Elumelu (TEF) accentue son programme de formation pour jeunes entrepreneurs en Afrique

La Fondation Tony Elumelu (TEF) accentue son programme de formation pour jeunes entrepreneurs en Afrique

Boris Odilon BLE | Lu 2420 fois | Publié

Dix ans après le lancement de son programme de formation à l’entrepreneuriat au profit des jeunes entrepreneurs en Afrique, la Fondation Tony Elumelu (TEF) a décidé d’apporter des changements afin de toucher un plus grand nombre d’entrepreneurs. Ces nouvelles mesures de renforcement, qui ont pris effet le 1er janvier 2020 (date de lancement du 6e cycle du programme), permettront à la Fondation de réaliser sa mission visant à transformer le continent africain par l'entrepreneuriat.

Au nombre des changements les plus significatifs figurent : les nouvelles dates du cycle du programme, l'accent mis sur la formation de milliers d'entrepreneurs et l'utilisation de la technologie pour optimiser le processus de soumission de candidature et de sélection. Aussi, Le parcours de chaque candidat au programme va être personnaliser en fonction de ses connaissances et la phase à laquelle se trouve son entreprise.

L’annonce des candidats sélectionnés, qui seront intégrés au réseau des anciens du TEF, ne se fera plus lieu le 22 mars mais lors du Forum du TEF qui est la plus grande conférence sur l'entrepreneuriat en Afrique. L’an dernier, il s’est tenu les 26 et 27 juillet à Abuja et a réuni 5 Présidents africains, plus de 5 000 participants venus de 54 pays africains, dont des représentants des 7 521 bénéficiaires du Programme d’Entreprenariat de la Fondation Tony Elumelu.

Pour le tirer le meilleur parti du programme, les candidats recevront désormais un retour d’information instantané sur leur progression vers l’étape suivante du programme, suite à leur candidature. Ceux présélectionnés vont recevoir une formation à l’entreprenariat adaptée à leur stade d’activité et ceux qui franchiront l'étape suivante, vont bénéficier de mentorat. Enfin, les entrepreneurs les plus performants de chaque pays prendront part à un concours de pitch (présentation de projet), qui permettra de sélectionner les finalistes qui vont recevoir un capital d'amorçage et seront intégrés au réseau des anciens de la Fondation. Ils pourront ainsi côtoyer et échanger avec Kwabena Danso (Ouganda), qui fabrique des vélos et ses accessoires à partir du bambou ; Mohammed Dhauoafi (Tunisie), fondateur de Cure, une entreprise de fabrication de prothèses biosynthétique imprimées 3D ; Adeyinka Tekenah du Nigeria dont l'entreprise de fabrication de café a été surnommée Starbucks de l'Afrique par le Financial Times.

Le programme TEF pour l’entrepreneuriat bénéficie d’un appui de près de 58 milliards FCFA sur 10 ans de l'investisseur et philanthrope Tony O. Elumelu, grâce à sa société d'investissement Heirs Holdings. Le programme est devenu une lueur d'espoir pour les entrepreneurs africains, permettant aujourd’hui à 9 631 participants dans 54 pays africains de bénéficier d’une formation, d’un mentorat, d’un financement d’amorçage et d’un accès exclusif aux opportunités mondiales, ainsi qu'à une forte communauté d’entrepreneurs. En 2019, 23 ivoiriens ont participé au TEF 5.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Nuit du vendredi 03 au samedi 04 avril 2020: 16 personnes interpellées pour violation du couvre-feu

Le gouvernement n’a donné aucun accord concernant une possibilité de vaccin BCG en Côte d'Ivoire. (Prof. Samba Mamadou, DG de la Santé)

Coronavirus : Après 14 jours de confinement, 5 personnes déclarées négatives ont quitté l’INJS

Equateur: 40% des malades de la Covid-19 n'ont pas respecté leur quarantaine

Premier cas de nouveau coronavirus aux îles Malouines