PSGouv, dialogue politique : Amadou Gon face à la presse ce jeudi à la Primature
0
 

Écouter
PSGouv, dialogue politique : Amadou Gon face à la presse ce jeudi  à la Primature

PSGouv, dialogue politique : Amadou Gon face à la presse ce jeudi à la Primature

Frederic Goré-Bi/RTIinfo | Lu 2192 fois | Publié

Le Premier Ministre de Côte d’Ivoire, M. Amadou Gon Coulibaly, animera demain jeudi 20 février mars 2020 à la Primature à Abidjan-Plateau, une conférence de presse. Le Chef du gouvernement va passer en revue l’action gouvernementale dans les politiques économiques et sociales, tout en abordant des questions d’actualité. Le programme social du gouvernement (PSGouv) sera également au menu de cette rencontre entre Amadou Gon et les médias nationaux et internationaux.

Cette conférence de presse intervient quelques jours après les pourpalers avec les politique de l'opposition.
En effet, entamées, depuis le 16 janvier sur instruction du Président de la République, Alassane Ouattara pour prendre en compte les recommandations de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des peuples, dans la nouvelle composition de la Commission Électorale Indépendante (CEI) pour les élections de 2020, ces discussions se sont enlisées sur la révision du code électoral. Cete question sera sans nul doute au coeur de la conférence de presse du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly.

Le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly va répondre de nouveau aux questions des journalistes nationaux et internationaux après leur dernier face-à-face du 21 mars 2019 qui a eu pour cadre l’auditorium de la Primature.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Guinée: le président promulgue sa Constitution et approuve un plan anti-coronavirus

Coronavirus: le Sénégal accorde un congé pénitentiaire de deux mois à Hissène Habré

La Côte d’Ivoire franchit la barre de 300 infectés au coronavirus

Le ministre d’Etat Hamed Bakayoko déclaré positif au COVID 19 (Déclaration)

Covid 19 : le gouvernement offre des vivres et non vivres à des populations vulnérables d’Anyama