Le Sommet mondial pour la paix appelle à la synergie juridique internationale pour une paix et un développement durable
0
 

Écouter
Le Sommet mondial pour la paix appelle à la synergie juridique internationale pour une paix et un développement durable

Le Sommet mondial pour la paix appelle à la synergie juridique internationale pour une paix et un développement durable

Dorcas LOBA (Stagiaire) | Lu 750 fois | Publié Il y a 24 jour(s)

Organisé par l’ONG internationale Heavenly Culture World peace Restoration of light (HWPL), le Sommet pour la paix de 2019 s’est tenu en Corée du Sud du 18 au 19 septembre. Cette année, l’évènement a porté sur le projet "Legislate Peace (LP)" qui exhorte les dirigeants nationaux à soutenir la construction d'un cadre international juridiquement contraignant pour la paix et la cessation des guerres.

Dans le but de construire une paix et un développement durables, l'organisation a mené des initiatives mondiales, notamment l'établissement d'un droit international pour la paix, fondé sur la Déclaration pour la paix et la cessation des guerres (DPCW).

Les 10 articles et les 38 clauses de la DPCW ont été rédigés dans le but de représenter les voix marginalisées de tous ceux qui aspirent à la paix tout en appelant les États à unir leurs efforts pour mettre en pratique les principes de la déclaration.

« Le jour du Sommet pour la paix, il y a cinq ans, des hommes politiques déterminés à soutenir l'élaboration d'un droit international pour la paix se sont rassemblés, des dirigeants religieux se sont engagés à faire en sorte que les religions deviennent une, sous le signe de la paix, et des représentants sociaux ont promis d'encourager et de soutenir ces efforts. Nous tenons peu à peu nos promesses. Chaque pays du monde organise cet événement. Ces efforts seront une lumière dans l'Histoire du monde » a signifié Man Hee Lee, président d'HWPL.

Traduisant son soutien à la HWPL, Vincente Fox Quesada, ancien président du Mexique reconnait le mérite du travail abattu par l’organisation. « Je reconnais et j'appuie le travail d'HWPL pour la paix par le biais du droit international fondé sur la DPCW, qui est un accord international dans lequel les droits de la personne et les valeurs sont protégés au-delà de toutes les races, les cultures et les frontières » a-t-il souligné.

Les leaders politiques et religieux du monde entier, les représentants de la jeunesse et des femmes, les éducateurs et les représentants des médias ont accepté de coopérer avec HWPL pour mettre en place des initiatives de paix et soutenir la DPCW en signant des mémorandums d'accord et des accords de partenariat.

 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

L'ONG Echo Médias envisage une campagne nationale de promotion du dépistage et du diagnostic précoce du cancer du sein

Des femmes de médias africains renforcent leurs capacités sur le leadership féminin à Rabat au Maroc

Des populations de Tanda sensibilisées sur l’apatridie par le Haut commissariat des nations unies pour les réfugiés (UNHCR)

Un mort et cinq blessés dans une collision entre deux véhicules poids lourds

Les populations riveraines de la Bia à Aboisso sommées de quitter les zones à risques (Directeur adjoint des usines d’Ayamé 1 et 2)