Fautes constatées dans les manuels scolaires : L’éditeur en assume l’entière responsabilité et promet des corrections
0
 

Écouter
Fautes constatées dans les manuels scolaires : L’éditeur en assume l’entière responsabilité et promet des corrections

Fautes constatées dans les manuels scolaires : L’éditeur en assume l’entière responsabilité et promet des corrections

Boris Odilon BLE/RTI Info | Lu 1412 fois | Publié

Dominique Le Bouch, directeur général des Editions NEI/CEDA, a été reçu en audience par la ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle. Les échanges entre la ministre Kandia Camara et l’éditeur, ont porté sur les nombreuses coquilles constatées dans des manuels scolaires au programme à l’école primaire.

De nombreux parents d’élèves et internautes ont dénoncé via les réseaux sociaux, les erreurs constatées dans les manuels scolaires. Suite à cela, la ministre a reçu l’éditeur pour lui faire part des conséquences et de l’ampleur d’une telle négligence qui « met à mal la sérénité en cette rentrée scolaire ». « Ces erreurs doivent être corrigées dans un bref délai » a insisté Kandia Camara.

« Nous reconnaissons notre entière responsabilité. Nous avons déjà mis en place un plan d’action qui consiste en une correction totale de toute la collection du CPI au CM2. Tous les manuels seront revus et corrigés et un certain nombre sera réédité dès cette année scolaire » a déclaré Dominique Le Bouch à sa sortie d’audience. « Il est intolérable qu’une société comme la nôtre puisse produire des ouvrages à distribuer à des enfants du primaire avec ces fautes » a-t-il ajouté.
Il a été convenu que les experts du ministère feront une relecture des ouvrages avant impression afin de s’assurer de l’absence de coquilles. « Les Editions NEI/CEDA sont les seules responsables dans cette affaire. Le Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation professionnelle n’a rien à se reprocher. C’est une erreur technique » a tenu à préciser Dominique Le Bouch.

L’éditeur a par ailleurs annoncé qu’une enquête sera menée en interne pour situer les responsabilités.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

La nouvelle carte nationale d’identité biométrique sera délivrée à partir de 16 ans pour une validité de 10 ans (Conseil des ministres)

Algérie: cinq manifestants ayant brandi un drapeau berbère acquittés à Alger

Plus de 200 tonnes de faux médicaments découverts à Abidjan

Présidentielle au Togo: Des opposants demandent la "suspension" du processus électoral

Le gouvernement veut durcir les peines liées aux infractions routieres (Conseil des Ministres)