La qualité de la gouvernance du secteur forestier ivoirien évaluée (Communiqué)
0
 

Écouter
La qualité de la gouvernance du secteur forestier ivoirien évaluée (Communiqué)

La qualité de la gouvernance du secteur forestier ivoirien évaluée (Communiqué)

Frederic Goré-Bi/RTIinfo | Lu 1450 fois | Publié

La qualité de la gouvernance forestière en Côte d’Ivoire a été évaluée par les parties impliquées dans la gestion de l’arboriculture, au cours d’un atelier de restitution organisé par le ministère de l’Environnement et du Développement durable en collaboration avec la Banque mondiale, énonce un communiqué transmis à la rédaction de RTI info.

Selon la note, "la qualité de la gouvernance a été mesurée en attribuant des notes à 64 questions liées aux indicateurs pour les trois piliers. A savoir les cadres politique, juridique, institutionnel et réglementaire, le processus de planification, de prise de décisions et de mise en œuvre et enfin l’application et le respect des réglementations".

"L’évaluation du pilier N°1 a fait ressortir que les cadres politique, juridique, institutionnel et réglementaire sont très solides. Toutefois, des améliorations sont possibles", explique le communiqué.

Quant aux 2e et 3e piliers, des efforts considérables ont été requis en vue de reformer et renforcer le processus de planification mais aussi améliorer la mise en œuvre et le respect des réglementations, peut-on également lire dans la note.

L’amélioration de la gouvernance forestière est l’un des axes importants abordés dans le processus FLEGT (Forest Law Enforcement, Governance and Trade). Un processus mis en place pour lutter contre l’exploitation illégale des forêts et le commerce qui lui est associé, soutient le communiqué.

"C’est pourquoi, les travaux qui se sont tenus le 03 octobre dernier, s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’Investissement Forestier (PIF) dont bénéficie la Côte d’Ivoire avec l’appui financier de la Banque mondiale. Ce programme propose des actions concrètes de mise en œuvre de la stratégie nationale REDD+ et vise à améliorer la gouvernance forestière", a également indiqué le communiqué.

La Banque mondiale appuie la Côte d’Ivoire pour tirer les indicateurs clés et agir pour une gestion durable des forêts.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Washington et Séoul reportent leurs manoeuvres aériennes en "signe de bonne volonté" (Esper)

Burkina: 32 "terroristes neutralisés" lors de deux opérations (communiqué armée)

Nette amélioration dans la conservation des ressources naturelles des parcs nationaux d’Azagny et îles éhotilé (OIPR)

Afrique du Sud: 180 demandeurs d'asile détenus pour être entrés de force dans les bureaux du Haut Commissariat des Nations unies aux réfugiés (HCR)

Nigeria: élections de gouverneurs sous tension dans deux Etats, trois tués