Gabon: l'ancien directeur de cabinet du président écarté du gouvernement (Premier ministre)
0
 

Écouter
Gabon: l'ancien directeur de cabinet du président écarté du gouvernement (Premier ministre)

Gabon: l'ancien directeur de cabinet du président écarté du gouvernement (Premier ministre)

AFP | Lu 4866 fois | Publié

L'ancien directeur de cabinet du président Ali Bongo Ondimba, Brice Laccruche Alihanga, a perdu son poste de ministre lors d'un remaniement annoncé par le Premier ministre lundi soir.

"Le chef de l'Etat a décidé d'agir vite", a précisé le chef du gouvernement, Julien Nkoghe Bekale, dans un message vidéo diffusé sur les réseaux sociaux, alors qu'une vague d'arrestations dans le cadre d'une opération contre la corruption a touché des proches de M. Laccruche Alihanga en novembre.

Ce dernier avait déjà perdu son poste de directeur de cabinet début novembre, qu'il occupait depuis deux ans et qui était devenu crucial après l'accident vasculaire cérébral (AVC) du président Bongo en octobre 2018.

L'opposition, mais aussi certaines voix au sein de la majorité présidentielle, avaient alors critiqué l'ascension fulgurante de M. Laccruche, ainsi que le placement de ses proches à des postes clefs.

Mais le 7 novembre, le directeur de cabinet était redevenu simple ministre, "chargé du suivi de la stratégie des investissements humains et des objectifs de développement durable". 

Il n'aura tenu ce poste que quelques semaines, gardant le silence alors qu'une opération anticorruption s'intéresse à plusieurs de ses proches.

Le porte-parole de la présidence, Ike Ngouoni, considéré comme le bras droit de M. Laccruche Alihanga, a ainsi été placé en détention provisoire vendredi, selon son avocate, Carole Moussavou.

"On parle de complicité de détournement de fonds, mais qui est l'auteur principal ?", s'interrogeait-t-elle dimanche. "Selon eux, ce serait Brice Laccruche, nous ne sommes aujourd'hui qu'au début de l'instruction".

Le nom du nouveau porte-parole de la présidence n'a pas encore été annoncé.

Autre proche de l'ancien directeur de cabinet, Patrichi Tanasa, a été incarcéré jeudi pour son rôle d'administrateur-directeur général de la Gabon Oil Company (GOC), dont la gestion se trouve au coeur de l'opération anticorruption.

Enfin, le frère de Brice Laccruche, Gregory Laccruche, a été interpellé mercredi. 

Plusieurs avocats des personnes interpellées ont dénoncé une "vendetta politique" et la presse d'opposition parle, elle, d'"une chasse aux sorcières".

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Sénégal: près de deux tonnes de cannabis et un kilo de cocaïne saisis dans le centre, le sud et l'est du pays

Sénégal: près de deux tonnes de cannabis et un kilo de cocaïne saisis dans le centre, le sud et l'est du pays

Nigeria: de nombreux jihadistes tués dans des combats entre factions

Accusation de Soro Guillaume pour recel : le procureur confirme la saisine de la Cour de cassation

Des leaders communautaires formés sur le plan d’actions sécuritaires à Duékoué