Soudan du Sud: Le Président de l'Assemblée nationale rend sa démission
0
 

Écouter
Soudan du Sud: Le Président de l'Assemblée nationale rend sa démission

Soudan du Sud: Le Président de l'Assemblée nationale rend sa démission

AFP | Lu 5806 fois | Publié

Anthony Lino Makana, Président de l'Assemblée nationale sud-soudanaise a démissionné de ses fonctions, cédant à la pression des parlementaires qui l'accusaient d'entraver leur rôle dans la lutte contre la corruption et réclamaient depuis des semaines son départ, a annoncé lundi la radio d'Etat.

Tous les membres de l'Assemblée, y compris ceux de son propre parti, demandaient depuis des semaines la démission de M. Makana, le menaçant sinon de le destituer.

Il était accusé d'avoir refusé de présenter devant l'Assemblée des rapports de l'auditeur général et anti-corruption pour qu'ils soient discutés par les parlementaires.

On lui reprochait également d'avoir approuvé un prêt de 400 millions de dollars (360 millions d'euros) de la Banque africaine d'exportation et d'importation (Afreximbank) pour le gouvernement, sans que l'Assemblée ait pu se prononcer comme l'impose la loi.

Il était enfin critiqué pour avoir empêché les parlementaires de convoquer des membres du gouvernement pour qu'ils répondent devant eux de leur gestion des affaires publiques.

"La raison pour laquelle je remets ma démission est un acte de profond et sincère respect" à l'égard du SPLM, a déclaré dimanche M. Makana, selon des propos rapportés lundi par la SSBC.

"Je ne suis pas à la recherche d'un poste politique ou du pouvoir. Mon intention est de défendre la souveraineté, la sécurité nationale, la paix, la dignité et l'intégrité territoriale de notre pays", a-t-il ajouté.

C'est la première fois que le Président de l'Assemblée nationale démissionne depuis que le pays est devenu indépendant du Soudan en 2011.

 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Maroc: enquête ouverte après des accusations de viol collectif à Casablanca

Libye: réouverture de l'aéroport à Tripoli malgré les menaces des proHaftar

RDC: sept morts en Ituri où séjourne Michelle Bachelet

Guinée: trois civils tués dans de nouveaux affrontements (nouveau bilan)

Un taux de recouvrement de 95,7 % pour la Direction générale des impôts en 2019