Coronavirus: le Niger annule la "cure salée", la grande fête des éleveurs
0
 

Écouter
Publicite
Coronavirus: le Niger annule la

Coronavirus: le Niger annule la "cure salée", la grande fête des éleveurs

AFP | Lu 4298 fois | Publié

Le Niger a annoncé jeudi l'annulation, en raison de la pandémie de coronavirus, de la célèbre "Cure salée", grande fête qui rassemble tous les ans à Ingal (Nord) des milliers d'éleveurs et des millions de têtes de bétail venus de tous les pays voisins.

"Après examen de la situation née de la pandémie de la Covid-19, à laquelle viennent s'ajouter les effets néfastes des inondations, le gouvernement a décidé de l'annulation pure et simple de l'édition 2020 de la Cure salée", a annoncé Albadé Abouba, le ministre nigérien de l'Agriculture et de l'Elevage, dans une note dont l'AFP a pris connaissance.

Le Niger est relativement peu touché par le nouveau coronavirus avec officiellement 1.178 contaminations pour 69 décès. Les frontières aériennes sont ouvertes mais ses frontières terrestres restent fermées.

La zone d'Ingal (1.000 km au nord de Niamey)) n'est pas épargnée par les graves inondations provoquées par de fortes depuis juin, qui ont fait 65 morts et plus de 300.000 sinistrés dans tout le pays, selon les autorités.

 

La Cure salée est généralement célébrée à la fin de la saison des pluies à Ingal.

 

Les éleveurs du Niger et ceux du Nigeria, d'Algérie, du Tchad, du Mali, de Libye et du Cameroun se rassemblent traditionnellement dans la périphérie d'Ingal, pour fêter la fin de la saison des pluies et offrir "une cure salée" à leurs bêtes.
Dans cette zone peuplée de touareg, l'herbe est abondante et particulièrement riche en sels minéraux grâce aux eaux de ruissellement des montagnes environnantes. Plusieurs jours durant, Ingal, perdue aux confins de la région désertique de l'Aïr, sort alors de sa léthargie pour vibrer au rythme des chants et danses traditionnels des communautés touaregs, peuls et bororos, parallèlement à une foire animale et artisanale.
Concours de beauté, de tenues traditionnelles, courses de chameaux et concerts géants de musique y sont organisés.
La Cure salée avait repris en 2010 après avoir été interrompue trois années de suite en raison de la rébellion armée touareg dans la zone. Les fronts touareg exigeaient alors une juste répartition des revenus de l'uranium extrait dans leur zone.
 

 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

L'ex-président sud-coréen Lee Myung-bak définitivement condamné à 17 ans de prison

Algérie/constitution: Reporters sans Frontières (RSF) appelle à une "réelle" liberté de la presse

Climat: La Niña, annonciatrice d'intempéries, est de retour (Onu)

Est de la RDC: au moins 15 morts dans une attaque du groupe armé ADF (sources concordantes)

Sénégal: 16 morts dans une collision entre un camion et un bus

Publicite
Publicite