Togo: Victoire Sidémého Tomegah Dogbé, première femme nommée chef du gouvernement
0
 

Écouter
Publicite
Togo: Victoire Sidémého Tomegah Dogbé, première femme nommée chef du gouvernement

Togo: Victoire Sidémého Tomegah Dogbé, première femme nommée chef du gouvernement

AFP | Lu 4367 fois | Publié Il y a 31 jour(s)

Le président du Togo Faure Gnassingbé a nommé lundi Première ministre Victoire Sidémého Tomegah Dogbé, première femme à diriger un gouvernement dans ce pays d'Afrique de l'Ouest, a annoncé la présidence à la télévision.

"Mme Victoire Sidémého Tomegah Dogbé est nommée Premier ministre", indique le décret lu par la nouvelle secrétaire générale de la présidence Mme Ablamba Ahoéfavi Jonhson, également nommée ce jour.

 

Mme Tomegah Dogbé, 60 ans, succède à Komi Sélom Klassou qui a remis vendredi sa démission, ainsi que celle de son gouvernement, au chef de l'Etat.

 

Directrice de cabinet du Président, Mme Tomegah Dogbé travaille depuis plus de dix ans au côté de Faure Gnassingbé.
Cette mère de trois enfants était également ministre du Développement à la base, de l’Artisanat et de la Jeunesse, dans le précédent gouvernement.
Gestionnaire de formation, elle aura pour mission de gouverner le pays au moment où il est frappé de plein fouet par la crise économique mondiale provoquée par la pandémie de coronavirus.
La Banque mondiale a annoncé le 11 septembre le déblocage de 70 millions de dollars en faveur du Togo pour redresser son économie, dont la croissance devrait tomber, de 5,3 % en 2019 à 1 % en 2020. Au Togo, plus d'un habitant sur deux vit sous le seuil de pauvreté, selon cette institution.
Un changement politique était attendu au Togo depuis que Faure Gnassingbé a été réélu en février pour un quatrième mandat présidentiel, mais ce changement a été retardé par la pandémie.
La victoire de Faure Gnassingbé à l'élection présidentielle a été acquise après une révision constitutionnelle qui lui a permis d'être de nouveau candidat.
Faure Gnassingbé préside le Togo, pays de huit millions d'habitants, depuis 2005, date à laquelle il a succédé, après son décès, à son père Gnassingbé Eyadéma qui a dirigé le pays d'une main de fer pendant 38 ans.
A ce jour, 1.743 cas de contamination et 44 décès dus au virus ont été enregistrés au Togo.
En juillet dernier, le Gabon avait également nommé une femme à la tête de son gouvernement, une première aussi dans l'histoire de ce pays d'Afrique centrale.


 



 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

L'ex-président sud-coréen Lee Myung-bak définitivement condamné à 17 ans de prison

Algérie/constitution: Reporters sans Frontières (RSF) appelle à une "réelle" liberté de la presse

Climat: La Niña, annonciatrice d'intempéries, est de retour (Onu)

Est de la RDC: au moins 15 morts dans une attaque du groupe armé ADF (sources concordantes)

Sénégal: 16 morts dans une collision entre un camion et un bus

Publicite
Publicite