Ouverture du 3e Congrès extraordinaire de l’UPU à Genève : La Côte d’Ivoire assure la vice-présidence
0
 

Écouter
Ouverture du 3e Congrès extraordinaire de l’UPU à Genève : La Côte d’Ivoire assure la vice-présidence

Ouverture du 3e Congrès extraordinaire de l’UPU à Genève : La Côte d’Ivoire assure la vice-présidence

Boris Odilon BLE/RTI Info | Lu 1825 fois | Publié

Le troisième congrès extraordinaire de l’Union Postale Universelle (UPU) a débuté ce mardi 24 septembre au Centre de Conférences International de Genève (Suisse). La Côte d’Ivoire, a été désignée pour en assurer la vice-présidence.

C’est Isaac Gnamba-Yao, Directeur Général de la Poste et chef de la délégation ivoirienne, qui au nom de la Côte d’Ivoire, assure la vice-présidence de ce congrès extraordinaire. Il a été désigné par le ministre de l’Economie Numérique et de la Poste, Mamadou Sanogo. Les ivoiriens, à travers leur participation à ce 3e congrès extraordinaire, préparent déjà le 27e Congrès ordinaire de l’UPU qui aura lieu à Abidjan en août 2020.

Ce 3e Congrès extraordinaire se tient sur fond de menace de retrait des USA si les frais postaux entre Etats ne sont pas réformés. En effet, les Etats-Unis estiment que la Chine bénéficie de tarifs trop favorables qui lui permettent d'envoyer de petites marchandises chez eux à un tarif moins élevé qu'un paquet entre deux villes américaines. « Ce décalage coûte des centaines de millions de dollars et des dizaines de milliers d'emplois », a affirmé devant les Etats membres un conseiller économique du président Trump, Peter Navarro, qui dirige la délégation américaine.

La direction générale de l'UPU a multiplié les négociations en vue de concilier les positions avant d'aller à ce congrès au cours duquel, il apparaît impératif, selon le Bureau International, de préserver l’unité de l’Union.

Depuis sa création il y a 145 ans, l’UPU traverse l’une des périodes les plus critiques de son histoire. Le Congrès de Genève permettra de débattre au sujet du système des « frais terminaux », qui représentent la rémunération de l’opérateur de destination pour le traitement et la distribution des envois postaux.



Boris Odilon BLE
odilon.ble@rti.ci

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Des jeunes de Logoualé sensibilisés sur les conséquences du mariage des enfants

2,4 millions de personnes ont besoin d’une aide alimentaire dans le Sahel central (PAM)

Le Burkina Faso au centre d’une crise humanitaire dramatique qui secoue le Sahel central (PAM)

Neuf nouveaux magistrats installés dans leurs fonctions à la Cour d’Appel de Bouaké

Le ministère de la Justice confirme la révocation du magistrat Grah Ange Olivier (Communiqué)