La Banque mondiale octroie plus de 150 milliards de FCFA pour améliorer l’accès de l’électricité en Afrique de l’Ouest.
0
 

Écouter
Publicit?
La Banque mondiale octroie plus de 150 milliards de FCFA pour améliorer l’accès de l’électricité en Afrique de l’Ouest.

La Banque mondiale octroie plus de 150 milliards de FCFA pour améliorer l’accès de l’électricité en Afrique de l’Ouest.

| Lu 1972 fois | Publié

La Banque mondiale apporte une enveloppe de 300 millions de dollars soit plus de 150 milliards de Francs CFA pour aider la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso, le Mali, la Guinée, le Libéria et la Sierra-Leone afin de faciliter les échanges transfrontaliers d’électricité entre ces pays de la sous-région. Cette subvention se situe dans le cadre du Programme de financement à l’appui des politiques de développement pour le commerce régional de l’énergie en Afrique de l’ouest.

Selon une étude de la Banque mondiale, Seulement 50% de la population de l’Afrique de l’ouest a accès à l’électricité, ce taux s’explique par la défaillance des réseaux et services d’électricité. Ce qui entraine des coupures pouvant atteindre en moyenne 44 heures par mois.

Pour pallier donc à ces dysfonctionnements énergétiques, l’Association internationale de développement de la Banque mondiale a mis sur pied un programme de financement qui permettra à ces pays concernés de mettre en œuvre des réformes pour favoriser les échanges transfrontaliers d’électricité.

Cette énergie sera produite à partir du gaz naturel, des ressources hydrauliques et renouvelables de qualité et à moindre coût. Ces sources d’alimentation viendront améliorer l’efficacité des services d’électricité dans ces pays d’Afrique de l’ouest.

"L’Afrique de l’Ouest possède un immense potentiel dans la production d’énergie propre et verte, dont les pays peuvent tirer parti, en s’unissant, pour fournir à leurs habitants une électricité meilleur marché et favoriser la création d’emplois" indique Ousmane Diagana, vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique de l’Ouest et centrale, avant d’ajouter que "Le système d’échanges d’énergie électrique ouest-africain a posé un jalon essentiel en reliant les réseaux nationaux, et le temps est venu à présent de concrétiser tous les atouts du marché régional de l’électricité. La mise en place de politiques coordonnées, conjuguées à des institutions efficaces et des cadres réglementaires adaptés, permettra d’améliorer la confiance dans le fonctionnement du commerce d’électricité en Afrique de l’Ouest et d’accéder à une ère nouvelle placée sous le signe d’une énergie fiable et abordable".

Jean-Claude Kassi Brou, Président de la Commission de la CEDEAO a réléver l’intérêt de ce programme et exprimé sa gratitude à l’institution financière mondiale pour cet appui accordé en faveur de ces pays de sous-région. "Ce programme jouera un rôle fondamental pour la réalisation de notre objectif de marché régional de l’énergie, et je tiens à remercier la Banque mondiale pour son soutien (…) cet appui financier va aider ces pays membres à collaborer et coordonner les réformes nécessaires pour développer le commerce régional de l’électricité et avoir ainsi accès à un approvisionnement plus abordable et plus fiable. L’optimisation des ressources énergétiques de la région permettra de mettre en place des systèmes électriques efficaces et résilients qui permettront à leur tour de rendre nos économies plus productives et inclusives. La CEDEAO continuera à être un partenaire solide en vue de la réalisation de cet objectif" a-t-il indiqué.

Notons que le programme de financement à l’appui des politiques de développement pour le commerce régional de l’énergie en Afrique de l’Ouest de la Banque mondiale, a pour objectif d’améliorer et sécuriser des échanges transfrontaliers d’énergie électrique entre les pays de la sous-région.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Urgent | La Côte d'Ivoire compte désormais 19.629 cas confirmés, 19.163 guéris et 120 décès.

Urgent | 29 cas, 41 guéris et 00 décès enregistrés ce dimanche 27 septembre 2020.

Yémen: accord historique sur un échange de 1.081 prisonniers (ONU)

Visite d’Etat: Les sous-préfectures de Bonon et de Gohitafla seront érigées en départements

Les anciennes équipes de la CEI reconduites dans le Lôh-Djiboua

Publicité
Publicite