Colombie: des milliers d'étudiants manifestent pour l'enseignement public
0
 

Écouter
Colombie: des milliers d'étudiants manifestent pour l'enseignement public

Colombie: des milliers d'étudiants manifestent pour l'enseignement public

AFP | Lu 2171 fois | Publié

Des milliers d'étudiants ont manifesté jeudi dans les principales villes de Colombie en exigeant du gouvernement qu'il tienne ses promesses d'une augmentation du budget de l'enseignement public, en manque grave de ressources.

Dix mois après être parvenus à un accord avec le président Ivan Duque sur un meilleur financement du secteur de l'éducation publique, les manifestants des universités publiques et privées sont à nouveau descendus dans les rues pour dénoncer le non-respect des engagements pris alors par le gouvernement de droite.

"Nous voulons que les accords conclus l'an dernier soient appliqués", a déclaré à l'AFP Juan David Patiño, âgé de 19 ans et étudiant en économie à l'université publique La Nacional, qui défilait sous la pluie dans le centre de Bogota.

Selon les manifestants, le gouvernement s'était notamment engagé à consacrer près de 86 millions de dollars à Colciencias, entité de recherche scientifique, mais n'y a assigné que 23 millions.

La ministre de l'Education, Maria Victoria Angulo, a pour sa part affirmé, que le gouvernement tenait ses promesses et qu'un budget de 12 milliards de dollars, "le plus élevé de l'histoire", était prévu pour l'enseignement public en 2020.

Les manifestations étaient organisées à l'appel de l'Union nationale des étudiants de l'enseignement supérieur (Unees), qui regroupe plus de 50 établissements publics, et de l'Association colombienne des représentants des étudiants de l'enseignement supérieur (Acrees), qui rassemble des élèves d'établissements publics et privés.

Munis de pancartes et en chantant, les étudiants, qui ont notamment défilé dans la capitale, ainsi qu'à Medellin (nord-ouest), Cali (ouest) et Barranquilla (nord), ont aussi dénoncé des cas de corruption dans certaines universités et des "abus" d'usage de la force par la police anti-émeute lors de précédentes manifestations ces dernières semaines.

Des affrontements entre manifestants et forces de l'ordre ont à nouveau eu lieu jeudi à l'issue des rassemblements à Bogota et à Medellin.

L'an dernier, professeurs et étudiants avaient participé à une dizaine de manifestations organisées durant plus de deux mois, et qui s'étaient achevées après l'accord dont ils dénoncent à présent la non application.

 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Le ministère de l’Administration du territoire s'engage à appuyer le processus électoral

Des jeunes de Logoualé sensibilisés sur les conséquences du mariage des enfants

2,4 millions de personnes ont besoin d’une aide alimentaire dans le Sahel central (PAM)

Le Burkina Faso au centre d’une crise humanitaire dramatique qui secoue le Sahel central (PAM)

Neuf nouveaux magistrats installés dans leurs fonctions à la Cour d’Appel de Bouaké