Nouveau coronavirus: l'Irak interdit l'entrée d'étrangers venant de Chine
0
 

Écouter
Nouveau coronavirus: l'Irak interdit l'entrée d'étrangers venant de Chine

Nouveau coronavirus: l'Irak interdit l'entrée d'étrangers venant de Chine

AFP | Lu 3550 fois | Publié

L'Irak a annoncé dimanche qu'il n'autoriserait aucun étranger en provenance de Chine à entrer dans le pays en raison des craintes face à la propagation du nouveau coronavirus.

Dans un communiqué, le ministère de l'Intérieur a expliqué que cette décision faisait partie des mesures de protection prises par les pays du monde entier pour lutter contre le nouveau coronavirus et pour protéger les citoyens contre les effets désastreux de ce virus.

Un nombre croissant de pays ont décidé de fermer leurs frontières avec la Chine pour prévenir cette pneumonie virale qui a contaminé plus de 14.000 personnes depuis décembre, dont plus de 300 mortellement, selon un dernier bilan publié dimanche.

Les autorités irakiennes ont assuré vendredi qu'elles n'avaient détecté aucun cas de coronavirus en Irak ou parmi les expatriés irakiens à l'étranger.

La semaine dernière, un porte-parole du ministère irakien des Affaires étrangères avait déclaré à l'AFP que les autorités s'efforçaient de rapatrier jusqu'à 50 citoyens irakiens - des étudiants et leurs familles - de Wuhan où l'épidémie de pneumonie virale a démarré en décembre.

L'Irak, où des centaines de ressortissants chinois travaillent sur des champs pétroliers lucratifs à travers le pays, deuxième producteur de brut de l'OPEP, n'a pas de liaisons aériennes directes avec la Chine. 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

COVID-19: Les commerçants de Tengrela s’approprient les mesures d’hygiène et de distanciation

COVID-19: Les commerçants de Tengrela s’approprient les mesures d’hygiène et de distanciation

Covid 19: les commerçants de Tengréla s’approprient les mesures de prévention

Le maire de Soubré remet des kits pour prévenir le Covid 19

COVID 19: L’UNJCI obtient une dérogation liée au couvre-feu en faveur des journalistes