L'OMS voit une chance d'arrêter le Coronavirus
0
 

Écouter
L'OMS voit une chance d'arrêter le Coronavirus

L'OMS voit une chance d'arrêter le Coronavirus

AFP | Lu 1414 fois | Publié

L'OMS a estimé mardi qu'il y avait une "chance réaliste de stopper" la propagation du nouveau coronavirus, qui reste une "grave menace" pour le monde et porte un nouveau nom: "COVID-19".

Quelque 400 scientifiques du monde entier ont entamé dans la matinée au siège de l'OMS à Genève une rencontre de deux jours destinée à intensifier la lutte contre cette maladie qui a fait plus de 1.000 morts en Chine, avec des cas de contamination rapportés dans de nombreux autres pays.

"Si nous investissons maintenant (...) nous avons une chance réaliste de stopper cette épidémie", a déclaré le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus, au cours d'une conférence de presse.

A l'ouverture des travaux, il avait qualifié l'épidémie de "très grave menace" pour le monde.

Il a aussi annoncé que le nouveau coronavirus se nommait dorénavant COVID-19 après s'être provisoirement appelé "2019-nCoV".

La nouvelle dénomination a été choisie de manière à être "facile à prononcer", tout en restant sans référence "stigmatisante" à un pays ou à une population en particulier, a-t-il souligné.

"CO" signifie corona, "VI" virus et "D" a été choisi pour "disease" (maladie en anglais). Le chiffre 19 indique l'année de son apparition (2019).

Les scientifiques réunis à Genève doivent passer en revue les moyens de combattre l'épidémie, en se penchant sur sa transmission et sur les traitements possibles.

Ils partagent également leurs connaissances sur les sources potentielles de la maladie, qui pourrait trouver son origine chez des chauves-souris, puis avoir migré vers d'autres animaux avant d'arriver à l'homme.

M. Tedros a notamment appelé tous les pays à faire preuve de "solidarité" en partageant les données dont ils disposent.

"C'est particulièrement vrai pour ce qui concerne les échantillons et le séquençage" du virus. "Pour vaincre cette épidémie, nous avons besoin d'un partage équitable", a-t-il dit.

Le patron de l'OMS s'est plaint ces derniers jours d'un manque de partage de données de certains pays, en particulier occidentaux, sans les nommer.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Joe Biden demande un allègement des sanctions pour les pays touchés par le Covid-19

Covid 19 : Le commerce de non vivres interdit sur tous les marchés de Yamoussoukro

La fondation chinoise Alibaba apporte une aide en matériel médical pour lutter contre la Covid-19

Coronavirus: testé positif il y a une semaine, Johnson prolonge sa quarantaine

L'Espagne a enregistré plus de 900 morts en 24h pour le deuxième jour consécutif.