"J'invite les ivoiriens à ne pas se laisser instrumentaliser et à éviter la violence politique" (Dr Arsène-Désiré Néné Bi, Auteur, Enseignant-Chercheur)
0
 

Écouter
Publicite

"J'invite les ivoiriens à ne pas se laisser instrumentaliser et à éviter la violence politique" (Dr Arsène-Désiré Néné Bi, Auteur, Enseignant-Chercheur)

RTIinfo | Lu 5451 fois | Publié

« Manuel d’instruction électorale pour l’élection présidentielle de 2020 en Côte d’Ivoire » est un ouvrage de Arsène-Désiré Néné Bi. L’auteur le présente comme un guide pratique mis à la disposition des acteurs politiques Ivoiriens pour la compréhension du processus électoral et du règlement des conflits liés à l'élection présidentielle. Il est aussi un outil d'éducation électorale permettant à chaque citoyen, chaque électeur de se familiariser à la connaissance des fondamentaux du droit électoral ivoirien relatif à élection du président de la république. Ce manuel édité par Les éditions ABC, est conçu à partir des principaux textes (Constitution, code électoral, Les décrets relatifs à l'élection du président de la République en 2020) qui organisent la vie politique, électorale et institutionnelle.

Interviewé par la rédaction de RTI Info, Arsène-Désiré Néné Bi, docteur en droit public et enseignant-chercheur à l’université Alassane Ouattara de Bouaké, a indiqué que son œuvre soutient et encourage l'exercice du droit à la participation politique des citoyens Ivoiriens, tout en contribuant à la promotion du droit électoral ivoirien. Pour lui les ivoiriens ne doivent se laisser instrumentaliser mais surtout éviter à être des acteurs de la violence politique. Ceci selon lui, commence par la connaissance du droit électoral ivoirien.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

33 nouveaux cas de Covid-19 et 21 guéris déclarés ce jour en Côte d'Ivoire

Burkina: le président Kaboré déclare avoir reçu les félicitations du chef de l'opposition

L’OMS appelle les pays africains à intensifier leur préparation à la vaccination contre la COVID-19

Une action de salubrité de la police à l’hôpital général de Tanda

Décès du commandant de l’armée guinéenne en poste à la frontière de Gbéléban

Publicite
Publicite