Ramba Junior révélation Hip Hop de l’année 2019
0
 

Écouter
Ramba Junior révélation Hip Hop de l’année 2019

Ramba Junior révélation Hip Hop de l’année 2019

Syntiche Kazon (Stg) | syntiche.kazon@rti.ci | Lu 4306 fois | Publié

Il fait sensation dans le rap ivoire en ce moment. Diabagaté Aboubacar dit Ramba Junior a été lauréat dans la catégorie meilleure révélation Hip Hop de l’année lors de la première édition de l’Abidjan Hip Hop Awards tenu ce lundi 10 Février à l’Hollywood Boulevard aux II Plateaux Valons.

Le jeune rappeur de 09 ans a été connu grâce à une vidéo de lui dans un freestyle posté par ses amis et qui a fait le tour du net. Depuis il enchaine les prestations dans les concerts et a même retourné le stade Félix Houphouët Boigny avec son titre “Tu veux te blorrr“ lors du spectacle en hommage à son idole DJ Arafat devant plus de 30 000 spectateurs. Celui qui a pour rêve de conduire un jour une grosse cylindrée 4X4 se positionne comme la future star du rap ivoirien avec son tout nouveau titre “Chakala“.

Plusieurs autres prix ont été décernés lors de cette soirée de récompense et de promotion du hip hop ivoire. Ce sont entre autres le prix du meilleur rap ivoirien à Aura Corp, le prix du meilleur beatmaker à Tamsir, le prix du meilleur réalisateur de clip rap à Steven Awuku... Les frères 100 quant à eux, ont remporté les prix du meilleur hit, du meilleur featuring et de l’artiste le plus booké. Les artistes tels que Suspect 95, Kiff no Beat, Ozone, Nash ou encore Shado Chris ont reçu pour leur part des prix honorifiques.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Le Centre national de recherche agronomique (CNRA) sollicite le statut d’utilité publique pour son patrimoine foncier

Les femmes des marchés de Bingerville invitées à être des ambassadrices du respect des gestes barrières

Les corps sans vie d’un couple de paysans découverts dans une forêt à Bangolo

Le délai des dépôts de candidatures au prix du journalisme sensible au genre prorogé

Egypte: dans le Sinaï instable, des femmes brodent des masques bédouins

Publicité