Le concert de Fally Ipupa à Paris menacé
0
 

Écouter
Le concert de Fally Ipupa à Paris menacé

Le concert de Fally Ipupa à Paris menacé

Syntiche Kazon (Stg) | syntiche.kazon@rti.ci | Lu 946 fois | Publié

A seulement quelques heures du concert de Fally Ipupa à Paris, la pression est de plus en plus forte. Des opposants radicaux menacent l’organisation de l'évènement qui devrait se tenir à l’Accor Hôtels Arena.

Selon le site d’information Media Congo “un groupe de combattants conduit par Boketsu 1er s’oppose à la tenue de ce concert et menace même de tabasser l’artiste musicien et tout son orchestre“. Ce sont des opposants au régime de Joseph Kabila, l’ancien président de la République Démocratique du Congo qui interdisent les concerts des artistes congolais à l’étranger malgré le changement du régime et l’arrivée du président Félix Antoine Tshisekedi.

Jacky Ndala ancien journaliste, chroniqueur et opposant du régime Joseph Kabila appelle ses camarades dans un post publié sur son compte Twitter à empêcher ce concert. « Combattantes et combattants dans cette lutte pour la libération de notre chère patrie meurtrie, ne laissez pas Fally Ipupa se produire. On ne fête pas quand ça tue chez nous » a-t-il expliqué.

Quant à Fally Ipupa, il s’est dit très indigné face à cette situation. « (…) Les Combattants empêchent les chanteurs qui viennent de Kinshasa de se produire en Europe parce que ces derniers sont faibles. Qu’ils essaient d’empêcher les concerts des artistes comme Maître Gims, Dadju, Hiro et d’autres qui sont aussi congolais pour qu’on voit la suite. Laissez venir les mélomanes qui veulent écouter la musique ce vendredi 28 Février à l’Accor Hôtels Arena, c’est aussi ça la démocratie. Là où votre liberté s’arrête, commence celle de l’autre. Vous avez le droit de ne pas assister à mon concert (…) » a-t-il ajouté.

Notons que ce concert n’est pas leur première tentative de déstabilisation. Depuis une dizaine d’années cette situation sévit, des hommes politiques ou des artistes tels que Werrason ou encore Koffi Olomidé ont été des cibles de ce groupe. En 2013, au Zenith de Paris était prévu le concert caritatif de l’artiste JB MPiana mais il a malheureusement été annulé car les « Combattants » lui ont promis « l’apocalypse ».

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Le Centre national de recherche agronomique (CNRA) sollicite le statut d’utilité publique pour son patrimoine foncier

Les femmes des marchés de Bingerville invitées à être des ambassadrices du respect des gestes barrières

Les corps sans vie d’un couple de paysans découverts dans une forêt à Bangolo

Le délai des dépôts de candidatures au prix du journalisme sensible au genre prorogé

Egypte: dans le Sinaï instable, des femmes brodent des masques bédouins

Publicité