Emile Ebrottié (cadre du RHDP): "La Côte d’Ivoire de demain est en marche"
0
 

Écouter
Emile Ebrottié (cadre du RHDP):

Emile Ebrottié (cadre du RHDP): "La Côte d’Ivoire de demain est en marche"

Frederic Goré-Bi/RTIinfo | Lu 2540 fois | Publié

Emile Ebrottié Cadre du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) et ancien conseiller en communication du président du parti démocratique de Côte d’Ivoire, Henri Konan Bédié, s’est prononcé le mercredi 31 juillet, sur l’actualité politique nationale. Dans un entretien qu’il a accordé à la presse à Marcory (Abidjan Sud), il s’est réjoui de la tenue du premier conseil politique du RHDP, à l’issue duquel, Emile Ebrottié s’est dit émerveillé par la qualité des sujets abordés. « L’on peut dire que la Cote d’ivoire de demain est en train de se bâtir avec le président Alassane Ouattara » a-t-il déclaré.

"Je ne cours pas après un poste, aujourd’hui ce qui est important, c’est de véhiculer la philosophie de Félix Houphouët Boigny, le vivre ensemble, le dialogue, le partage", a fait savoir d’emblée Emile Ebrottié arguant qu'il reste et demeure est un homme de conviction, qui ne peut être acheté. 

Le souhait de l’ancien communicateur du PDCI-RDA, "c’est de voir les ivoiriens se retrouver autour des valeurs qui fondent leur pays, à savoir, la paix, la tolérance". "Il ne doit pas avoir d’exclusion, les amitiés ne doivent pas être circonstancielles", a-t-il fait savoir.

Concernant la loi sur la nouvelle commission électorale indépendante (CEI), Emile Ebrottié a indiqué que contrairement aux déclarations de l’opposition ivoirienne ; elle reste de loin la meilleure depuis la mise en place de cette institution.  "Cette nouvelle loi qui définit l’ossature de la nouvelle CEI est correcte, ce sont les députés qui ont été élus par les populations qui l’ont voté", a-t-il soutenu ajoutant au passage que "l’assemblée nationale est souveraine, quand on est en démocratie on est pour la loi de la majorité, nous nous sommes donnés des institutions qui ont voté cette loi on prend acte", a-t-il conclu.

 

 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également