Des élèves marchent à Bouaflé pour réclamer la reprise des cours
0
 

Écouter
Des élèves marchent à Bouaflé pour réclamer la reprise des cours

Des élèves marchent à Bouaflé pour réclamer la reprise des cours

AIP | Lu 1679 fois | Publié

Des élèves, se réclamant de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI) et encadrés par des policiers, ont marché, mardi, à Bouaflé, de façon pacifique pour exprimer leur désir de reprendre le chemin de l’école.

A l’issue de cette marche, le secrétaire à l’organisation de la FESCI au niveau local, Dié Kouakou Jean Noël a fait un plaidoyer auprès du préfet de la région de la Marahoué, préfet du département de Bouaflé, Beudjé Djoman Mathias pour la reprise des cours afin de ne pas connaitre une année blanche, un aboutissement heureux des négociations entre le gouvernement et les syndicats ainsi que pour la libération des enseignants et de leurs camarades étudiants et élèves incarcérés.

Le préfet Beudjé Djoman Mathias a, pour sa part, dit avoir pris acte de leur plaidoyer, prenant l’engagement de le transmettre à la tutelle. Il a souligné que les discussions entre le gouvernement et les syndicats sont en cours, souhaitant qu’elles connaissent un aboutissement heureux pour la reprise des cours. Il a insisté sur la volonté du gouvernement de tout mettre en œuvre pour sauver cette année scolaire.

Le préfet Beudjé a salué l’esprit pacifique qui a prévalu au cours de la marche, leur prodiguant des conseils. Il s’agit, entre autres, d’éviter de s’en prendre aux biens publics, de travailler avec abnégation pour obtenir de bons résultats scolaires.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Des militaires sensibilisés sur les droits de l’homme à Bouaké

La troisième édition du forum de la diaspora prévue mi-juillet

La société civile célèbre la journée internationale de lutte contre l’abus et le trafic de drogue

Ibn Chambas prône des élections apaisées en 2020 pour consolider la paix

Un individu mis aux arrêts pour violence sur des gendarmes à Téhin