Fin de cavale pour Kpango, le baron de la drogue de Toumodi
0
 

Écouter
Fin de cavale pour Kpango, le baron de la drogue de Toumodi

Fin de cavale pour Kpango, le baron de la drogue de Toumodi

AIP | Lu 1499 fois | Publié

Le chef d’un réseau de trafic de drogue à Toumodi, Coulibaly Mamadou Alias Kpango, 33 ans, a été arrêté, dans la nuit de lundi à mardi, à son domicile, aux environs de 20 h, par la police, a appris l’AIP, mardi, de source sécuritaire.

Exploitant une information anonyme, les policiers, lors de la perquisition du domicile du sieur Coulibaly ont mis la main sur une importante quantité de cannabis qu’il s’apprêtait à injecter dans son circuit de distribution dans lequel se trouvent de petits revendeurs et guetteurs dont l’âge varie entre 10 et 15 ans.

Le circuit d’approvisionnement, d’acheminement et de vente de la drogue par Coulibaly Mamadou aurait des ramifications dans des localités aux alentours de Toumodi dont Dimbokro et Yamoussoukro. Il aurait transformé, à Toumodi, des espaces comme le « Crou », servant de lieu de prières, les vendredis et jours de fêtes musulmanes, en de véritables fumoirs à ciel ouvert.

Ce dealer se targuait d’être “le protégé d’un haut placé”, signale-t-on. Il se dit par ailleurs un ex-militaire, et ravitaillerait également les élèves en substances psychotropes et hallucinogènes, réussissant à les transformer en de “véritables bêtes incontrôlables” lors des grèves, selon la source, indiquant qu’un complice a pris la fuite.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Les acteurs des examens à grand tirage de Sinfra formés sur les dispositions pratiques de la session 2019

La chefferie traditionnelle d’Odienné appelle Guillaume Soro à faire la paix avec le Président Ouattara

Les effectifs en hausse dans les Centres de protection de la petite enfance (Ministère)

Plus de 300 mamans honorées par le conseil régional de l’Indénié-Djuablin

La jeunesse de Dabakala appelée à soutenir les efforts de développement du président Ouattara