Niakaramadougou : Un gang de coupeurs de route mis en déroute par des paysans
0
 

Écouter
Niakaramadougou : Un gang de coupeurs de route mis en déroute par des paysans

Niakaramadougou : Un gang de coupeurs de route mis en déroute par des paysans

AIP | Lu 1167 fois | Publié

Une bataille survenue, lundi, sur une piste d’accès à des hameaux de cultures, entre des présumés coupeurs de route et leurs victimes, a coûté à la vie à un membre du premier groupe cité qui, par ailleurs, est activement recherché par la brigade de gendarmerie de la ville, a constaté l’AIP sur place.

Un individu, âgé entre 25 et 30 ans et dont l’identité n’a pas été révélée,  a été battu à mort à coups de gourdins ce jour du marché hebdomadaire de Niakaramadougou, par de nombreuses personnes. Elles expliquent que “c’était lors d’une attaque armée orchestrée par une bande de trois malfrats au nombre desquels le jeune homme mort sur le champ” et ce, sur une piste reliant des exploitations agricoles et hameaux de cultures à la ville.

“Ce bandit et deux acolytes armés, opérant ce lundi sur la piste, ont fait coucher plusieurs motocyclistes dans la broussaille après les avoir dépouillés de leurs biens en numéraire. Mais, Dieu merci, la témérité débordante et inattendue d’un motocycliste a permis un sursaut d’orgueil opportun chez l’ensemble des victimes qui, finalement, ont mis hors d’état de nuire l’un des malfrats. Les deux autres ont pris leurs jambes à leur cou”, a déclaré Adama Coulibaly, une des victimes de l’attaque.

Des informations confirmées par de nombreux témoins arguant que la bande des trois coupeurs opéraient habituellement le lundi, jour du marché hebdomadaire de Niakaramadougou sur les pistes d’accès aux hameaux de cultures avec pour cibles de prédilection, les motocyclists revenant de la ville.

La brigade locale de Gendarmerie a ouvert une enquête à l’effet de mettre le grappin sur les deux individus en fuite.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

L'ex-président tunisien Ben Ali enterré à Médine en Arabie saoudite (témoins)

Marche pour le climat à Paris : 1.000 manifestants "radicaux" dans le cortège (préfecture de police)

Le pont de fortune reliant Kotouba à Nassian emporté par les eaux de pluie

Le préfet de Niakara invite les populations à libérer “sans délai” les emprises de la Nationale A3

Guinée équatoriale: la capitale économique sans eau courante depuis trois semaines