Alain-Richard Donwahi inaugure le château de Gagoré dans le Département de Lakota
0
 

Écouter
Publicite
Alain-Richard Donwahi inaugure le château de Gagoré dans le Département de Lakota

Alain-Richard Donwahi inaugure le château de Gagoré dans le Département de Lakota

Lacinan Ouattara | Lu 5074 fois | Publié

Gagoré, une sous préfecture situé à quelques kilomètres du Chef-lieu a désormais son chateau d'eau. Cet ouvrage d'une portée sociale et économique a été inauguré samedi 10 octobre par le ministre des Eaux et Forêt Alain-Richard Ahipeau Donwahi. C’était en présence des autorités politiques, administratives, religieuses, coutumières et des cadres de Gagoré, avec à leur tête le préfet Lazare Dago, Directeur Général de la décentralisation locale.

Le ministre Alain-Richard Donwahi n’a pas manqué de faire savoir qu’en 2017 qu’il était dans ce même village pour pour l’inauguration du centre polyvalent, dont il était le parrain. "Aujourd’hui, 3 ans après, je suis encore parmi vous, dans le cadre de la manifestation dénommée "La fête de l’eau" dont je suis encore une fois le parrain". Comme vous le notez, je prends plaisir à être à Gagoré car c’est chez moi, a dit M. Donwahi.

Pour le parrain, ce retour est le signe de la fraternité et un appui avéré aux actions de développement dans la localité.

"En acceptant d’apporter une nouvelle fois mon parrainage à la cérémonie d’inauguration du château d’eau qui nous réunit ce matin, j’ai voulu marquer mon soutien, ma fraternité et mon admiration aux autorités politiques, administratives et traditionnelles, ainsi qu’aux vaillantes populations de la Sous-Préfecture de Gagoré", a-t-il poursuivi. 

Cet ouvrage est une action du Conseil Régional du Lôh Djiboua à l’initiative de son Président Roland Zakpa Komenan. 

D’une capacité de 30 mètres cubes, cette infrastructure alimentera en eau potable 10 000 individus quotidiennement jusqu’en 2024.

Cette sous-préfecture, en plus de ce château d’eau, a bénéficié d'investissements socio-économiques, notamment l’électrification, la construction d'une école primaire, d'un collège moderne, d'un centre culturel, et l’érection du centre de santé rural en centre de santé urbain. 

La cérémonie s’est achevée par un planting d’arbres dans le cadre des actions de la reforestation en droite ligne de politique nationale de préservation de la forêt ivoirienne.    
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

33 nouveaux cas de Covid-19 et 21 guéris déclarés ce jour en Côte d'Ivoire

Burkina: le président Kaboré déclare avoir reçu les félicitations du chef de l'opposition

L’OMS appelle les pays africains à intensifier leur préparation à la vaccination contre la COVID-19

Une action de salubrité de la police à l’hôpital général de Tanda

Décès du commandant de l’armée guinéenne en poste à la frontière de Gbéléban

Publicite
Publicite