Pose de la première pierre du Centre hospitalier régional de Boundiali
0
 

Écouter
Publicite
Pose de la première pierre du Centre hospitalier régional de Boundiali

Pose de la première pierre du Centre hospitalier régional de Boundiali

Frederic Goré-Bi/RTIinfo | Lu 5067 fois | Publié

La cérémonie de pose de la première pierre du Centre Hospitalier Régional (CHR) de Boundiali a eu lieu le lundi 12 octobre 2020 en présence de la ministre Mariatou Koné, maire de cette localité située au nord de la Côte d’ivoire à environs 800 km d’Abidjan et capitale de la région du Bagoué.

La pose de la première pierre de cette infrastructure sanitaire fait suite à une requête de la Ministre Mariatou Koné, en Décembre 2017 lors de la cérémonie d’hommage au Président de la République présidée par feu le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly, pour qui, une minute de silence a été observée.

La Ministre a également exprimé sa gratitude au Premier Ministre Hamed Bakayoko, qui a rendu possible cette action, au nom de la continuité de l’État.

Mariatou Koné a au nom des populations, rendu hommage au Président de la République pour tous les projets de développement au profit des populations ivoiriennes en général et celles de Boundiali en particulier.

 Le Centre hospitalier régional, selon le représentant du Ministre de la Santé, Aka Aouelé, comprendra entre autres un bloc de maternité, un bloc de clinique principal, une morgue, un bloc de services logements et un bloc d’hospitalisation d’une capacité de 150 lits.

 La cérémonie a enregistré la présence des autorités administratives, politiques, religieuses et coutumières notamment le Ministre Bruno Koné, cadre de la région, par ailleurs, Président du conseil régional de la Bagoué.

Les travaux de construction vont durer 16 mois.

 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

33 nouveaux cas de Covid-19 et 21 guéris déclarés ce jour en Côte d'Ivoire

Burkina: le président Kaboré déclare avoir reçu les félicitations du chef de l'opposition

L’OMS appelle les pays africains à intensifier leur préparation à la vaccination contre la COVID-19

Une action de salubrité de la police à l’hôpital général de Tanda

Décès du commandant de l’armée guinéenne en poste à la frontière de Gbéléban

Publicite
Publicite