Le CICR échange avec les journalistes et influenceurs web pour mieux faire connaitre ses actions en Côte d’Ivoire.
0
 

Écouter
Le CICR échange avec les journalistes et influenceurs web pour mieux faire connaitre ses actions en Côte d’Ivoire.

Le CICR échange avec les journalistes et influenceurs web pour mieux faire connaitre ses actions en Côte d’Ivoire.

Boris Odilon BLE/RTI Info | Lu 3506 fois | Publié

Le Comité International de la Croix-Rouge (CICR) a initié ce jeudi 06 juin 2019 un atelier d’échanges avec des influenceurs web et journalistes ivoiriens. Objectif de cette activité : faire connaitre l’organisation et ses actions.

Organisé sous forme d’une table-ronde, cet atelier a permis aux différents participants d’explorer des pistes de collaboration quant aux activités de l’organisation. « Il s’agit de renforcer la connaissance qu’ont les participants sur le Comité International de la Croix-Rouge (CICR) et ses plateformes digitales » a dit Steven Anderson, coordinateur communication à la délégation régionale d’Abidjan.

Journalistes et influenceurs web ainsi que des acteurs du social ayant pris part à l’activité, ont pu comprendre les différentes missions du CICR à savoir : apporter une réponse humanitaire dans les conflits armés, apporter assistance alimentaire et soutien aux communautés pour leur développement, rendre visite aux personnes détenues pour l'amélioration de leurs conditions de détention, aider aussi au rétablissement des liens familiaux après les conflits et guerres…

« Les travailleurs du CICR sont neutres et impartiaux, ils agissent pour le bien-être de tous en cas de conflit » a souligné Steven Anderson.

Entre deux échanges, les participants ont reçu une formation pratique aux « gestes de 1er secours ». Appréciant l’atelier, ils ont dit « espérer établir une bonne collaboration avec l’organisation afin de mieux faire la faire connaitre ».

Présent en Côte d’Ivoire depuis près de 30 ans, le CICR a mené de nombreuses actions de grande envergure en Côte d’Ivoire notamment au plus fort de la crise post-électorale de 2010. Récemment, en collaboration avec les autorités ivoiriennes, il a permis l’amélioration des conditions de vie des détenus de la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA) et l’organisation d’un concert du groupe Magic System dans la plus grande prison du pays.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Soro Guillaume, ex-président de l'Assemblée nationale, a annoncé qu'il sera candidat à la présidentielle de 2020.

Madagascar: des blessés lors d'une manifestation contre un projet d'extension de la capitale

Pluies au Ghana: 28 morts et des centaines de maisons effondrées

Burkina : un policier tué dans une attaque dans l'est

Guinée: le parquet requiert 5 ans de prison ferme contre les initiateurs de la contestation