La médecine traditionnelle se porte bien en Côte d’Ivoire (Daniel Ano Kouao, Président des tradipraticiens et naturothérapeutes)
0
 

Écouter
La médecine traditionnelle se porte bien en Côte d’Ivoire (Daniel Ano Kouao, Président des tradipraticiens et naturothérapeutes)

La médecine traditionnelle se porte bien en Côte d’Ivoire (Daniel Ano Kouao, Président des tradipraticiens et naturothérapeutes)

Frédéric Goré-Bi/RTIinfo | Lu 648 fois | Publié Il y a 26 jour(s)

Daniel Ano Kouao, président de la fédération nationale des tradipraticiens de santé et naturothérapeutes de Côte d’Ivoire a fait récemment une sortie dans la presse pour dit-il, faire l’état des lieux de la faitière qu’il dirige. Selon lui, la médecine traditionnelle se porte bien malgré quelques soubresauts occasionnés par des mains obscures qui œuvrent à la destruction de la faitière.

"Nous venons de loin et exercions dans un désordre total. C’est pourquoi nous saluons l’Etat de Côte d’Ivoire qui a désormais accepté de collaborer avec nous’’, a-t-il déclaré d'emblée.

Poursuivant sur sa lancée, Kouao Ano, a soutenu qu'un une main obscure est sans doute tapie dans l’ombre pour susciter une division au sein de la grande famille des tradipraticiens et naturothérapeutes de Côte d’Ivoire, ceci en vue de les fragiliser. "Certains avaient été manipulés pour créer une dissidence. Et à peine sont-ils arrivés là- bas qu’ils se sont encore subdivisés" a-t-il révélé, avant de lancer un appel à ses confrères afin que les tradipraticiens restent "éveillés, vigilants, dignes et solidaires".

Daniel Ano Kouao a également a indiqué que désormais les praticiens de la médecine traditionnelle en Côte d’Ivoire sont autorisés à analyser leurs produits au laboratoire national de la santé publique. Tout en se félicitant de la loi du 20 juillet 2015 qui reconnaît officiellement cette corporation et le décret numéro 2016-24 du 27 janvier 2016 portant code d’éthique et de déontologie qui réglemente désormais la profession de praticien de la médecine traditionnelle, il a rappelé que "ce sont environ une trentaine de millions sur fonds propre que nous engloutissons dans cette affaire pour le bien-être du praticien de la médecine traditionnelle".

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Les Tunisiens confient un mandat clair à Saied pour revitaliser la jeune démocratie

Trump prêt à "détruire l'économie turque" si Ankara ne change pas d'attitude en Syrie

L'ONG Echo Médias envisage une campagne nationale de promotion du dépistage et du diagnostic précoce du cancer du sein

Des femmes de médias africains renforcent leurs capacités sur le leadership féminin à Rabat au Maroc

Des populations de Tanda sensibilisées sur l’apatridie par le Haut commissariat des nations unies pour les réfugiés (UNHCR)