Le gouvernement engagé à restaurer le couvert forestier à travers "Un jour, un million d’arbres" (Amadou Gon Coulibaly, Premier ministre)
0
 

Écouter
Le gouvernement engagé à restaurer le couvert forestier à travers

Le gouvernement engagé à restaurer le couvert forestier à travers "Un jour, un million d’arbres" (Amadou Gon Coulibaly, Premier ministre)

Boris Odilon BLE/RTI Info | Lu 2780 fois | Publié Il y a 24 jour(s)

Le Premier Ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, a réaffirmé l’engagement du gouvernement à restaurer le couvert forestier du pays à l’occasion d’une opération de planting d’arbres à la Primature, le lundi 18 novembre 2019.

"Je considère qu’il est important que les autorités du pays donnent l’exemple, en procédant à des opérations de planting d’arbres. Le Président de la République l’a fait, nous le faisons également aujourd’hui, pour montrer la détermination du gouvernement à travailler à la reconstitution du couvert forestier", a indiqué Amadou Gon Coulibaly. Joignant l’acte à la parole, il a planté un "arbre à pain", un arbre fruitier qui, à maturité, peut atteindre 20 m de haut.

Lancée à l’occasion de la Journée Nationale de la Paix, le 15 novembre 2019 dans la commune de Koumassi à Abidjan, l’opération "Un jour, un million d’arbres" témoigne de la volonté du gouvernement à lutter contre la déforestation. Tout comme à protéger les générations futures contre le réchauffement climatique.

"Un jour, un million d’arbres" contribue à la Politique nationale de préservation, de réhabilitation et d’extension des forêts adoptée en mai 2018 par le Gouvernement ivoirien. Le couvert forestier de la Côte d’Ivoire est passé de 16 millions d’hectares en 1900 à 3,4 millions d’hectares en 2015, soit 80% de perte.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Nigeria: 28 morts dans un accident de la route dans le Nord

Algérie: Abdelmadjid Tebboune, ex-Premier Ministre de Bouteflika, élu Président au premier tour du scrutin (officiel)

Le Burkina Faso demande à nouveau à la France l'extradition de François Compaoré

Le RHDP invite la classe politique au respect du verdict de la cour africaine des droits de l’homme et des peuples

La police interdit la vente de pétards à Bouna