Des associations accentuent la lutte contre les mutilations génitales féminines
0
 

Des associations accentuent la lutte contre les mutilations génitales féminines

Salimatou Dia / RTI 1 | Lu 3025 fois | Publié

Selon les chiffres de l’Unicef, 3 filles sur 100 sont épargnées par les mutilations génitales en Guinée. En Côte d’Ivoire, les régions du nord, du centre-nord et du nord-ouest sont les zones les plus touchées par l’excision. Pour mettre fin aux mutilations génitales féminines, bon nombre d’associations accentuent la lutte dans le but de préserver la dignité et la santé de la femme et la jeune fille.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Distribution de savon pour lutter contre le coronavirus à Aboisso

Covid 19: Une Ong offre des kits de lavage des mains à Man

Les Autorités de Daloa veillent au respect du couvre-feu et des mesures sanitaires prises dans le cadre de la lutte contre le coronavirus

Le préfet contrôle l’application des mesures sanitaires contre le COVID-19 dans les entreprises de San-Pedro

La Banque africaine de développement (BAD) approuve un financement de 62 millions d’euros pour l’électrification de plus de 1300 localités rurales