Leah Guigui (Présidente de Echo Médias) : "Notre objectif, c’est qu’en Côte d’Ivoire, plus aucune femme ne meurt du cancer du sein"
0
 

Écouter
Publicite
Leah Guigui (Présidente de Echo Médias) :

Leah Guigui (Présidente de Echo Médias) : "Notre objectif, c’est qu’en Côte d’Ivoire, plus aucune femme ne meurt du cancer du sein"

Leah Guigui (Présidente de Echo Médias) | Lu 5159 fois | Publié Il y a 29 jour(s)

Les 8 et 9 octobre dernier, Echo Médias a célébré la 4e édition des Journées de Mobilisation des Médias contre le Cancer du Sein (JMMC) autour du thème "Diagnostiquer tôt pour guérir". Ces journées de mobilisation se situent dans le cadre d' "Octobre Rose" avec une vaste campagne de sensibilisation et de dépistage "Mes seins sans cancer". Occasion pour Leah Guigui d'adresser un message pour la mobilisation des partenaires.

Madame la représente de la première Dame

Monsieur le représentant du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique, Dr Able Ekissi

Madame la vénérable Sénatrice, Marie Irène Richmond Ahoua, coordonnatrice régionale du Rotary pour l’Afrique Francophone

M. le représentant de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), Dr Ambroise Allé 

Mesdames et Messieurs, les membres du corps diplomatique 

Madame la représentante du maire de la commune de Cocody, Madame Odette N’Zi

Madame Laure Baflan Donwahi, maire de Mayo

Monsieur le représentant du Directeur Général de la RTI, Monsieur Huberson Essi

Éminent membres du corps médicale, Pr Innocent Adoubi, Pr Didi-Kouko Coulibaly 

Mesdames et Messieurs les Directeurs Généraux, Centraux, et Chefs de services de l’administration

Mesdames et Messieurs les Professionnels des Médias nationaux et internationaux

Mesdames et Messieurs

 

L’honneur m’échoit ce matin de prendre la parole pour aborder un sujet important, un sujet qui hante le monde, un sujet qui voile, qui trouble notre féminité, le cancer du sein.

Octobre Rose, mois dédié à la sensibilisation au dépistage précoce du cancer du sein est un symbole qui unit toutes les femmes sans distinction de race, de langue, d'âge, de condition et de religion face à la maladie.

Octobre Rose entre le doute et la peur, ce rendez-vous n’est pas anodin. C’est un face à face avec la réalité, un rappel annuel à la prise de conscience, à la lucidité, au-delà des mots, des slogans et des couleurs artificielles qui masquent maladroitement parfois les souffrances.

Cette période est également une source d’espoir pour ces milliers de femmes qui, à travers le monde, sont victimes de ce fléau.

Et cet espoir, nous le partageons avec Mme la Première Dame, Dominique OUATTARA, à nos côtés, qui nous fait l’honneur d’accepter le Haut patronage de la 4ème édition des Journées de Mobilisation des Médias contre le Cancer du Sein (JMMC).

Absente ce matin, en raison de ses nombreuses obligations liées à sa fonction, mais présente de cœur et d’esprit avec nous ; nous a-t-elle dit.

Femme de cœur, femme d’honneur, Mme Dominique OUATTARA a toujours été engagée pour la cause de la mère et de l’enfant, à travers la Fondation Children Of Africa et l’Hôpital Mère Enfant de Bingerville_ je ne citerai que ces deux actions car la liste de ses bonnes œuvres est longue.

Je me souviens encore de ce geste fait à l’endroit de cette jeune fille, atteinte du cancer du sein, que nous avons rencontrée au cours d’une de nos séances de sensibilisation et de dépistage gratuit. Cette jeune fille a été prise en charge par Madame la 1ère Dame. J’aimerais trouver ici l’occasion solennelle de lui renouveler notre infinie gratitude.

Monsieur le Ministre de la Communication et des Médias, Sidi Tiémoko TOURÉ, depuis la 2ème édition à Grand Bassam, vous avez pris l’engagement d’être à nos côtés, d’encourager et d’appuyer les journalistes et les professionnels des médias à intensifier la sensibilisation contre ce fléau afin que les populations dominent leur peur et affrontent ce mal. Cette promesse, vous l’avez tenue. Vous avez toujours répondu présent chaque fois que nous vous avons sollicité. La preuve, ce matin encore, vous avez choisi d’être avec nous.

Je voudrais en mon nom propre et au nom de tous les membres d’Echo Médias vous dire merci.

A Monsieur le Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, notre cher papa, comme nous aimons l’appeler M. le représentant, nous vous prions de lui transmettre nos remerciements.

L’appui du MSHP ne nous a jamais fait défaut. Mieux, notre modeste ONG figure sur la liste des organisations avec laquelle votre ministère a décidé de travailler sur la question du cancer du sein. A travers vous, ce sont les structures sous tutelle (PNLC, CNRAO, SOGOCI), qui exécutent votre politique que nous remercions.

Chers amis des médias, oui avec des mots nous pouvons vaincre ce mal, avec notre plume et nos micros nous pouvons atténuer les peurs suscitées par cette maladie, briser le mythe du cancer du sein, avec notre plume et nos micros, il est possible de réécrire une plus belle histoire pour les femmes de Côte d’Ivoire.

Le thème de cette année porte un message d’espoir pour toutes ces femmes : « Diagnostiquer tôt pour guérir » parce que le dépistage précoce est une promesse de vie. Le dépistage précoce augmente les chances de guérison. Allez leur porter ce message d’espoir.

Je voudrais profiter de cette cérémonie pour remercier tous les journalistes et professionnels des médias qui se mobilisent et agissent contre le cancer du sein à travers leurs publications et diffusions. Une mention spéciale au Directeur Général de la RTI, M. Fausseni DEMBÉLÉ, qui a permis que cette 4ème édition se tienne ici, à la maison bleue, dans ce si beau cadre.

A la suite de la RTI, je voudrais exprimer toute ma gratitude à nos partenaires médias qui nous accompagnent depuis plusieurs années :

Abidjan.net, Afrique Femme, Trace FM, Africa Radio, Life, Baab, ELLE, Fraternité Matin, Life TV, Mall, Baab, Abidjan Show.com, Mediatics, Ubiznews, Ayan.

Sans oublier les organisations professionnelles des médias : Unjci, Repprelci, Apeci, Ms Médias, Msd, Olped, Gepci, Ojpci.

Merci de votre engagement citoyen.

Au-delà de l’événementiel, les JMMC, c’est également un esprit de solidarité et de partage pour la prise en charge des femmes atteintes du cancer du sein. Je voudrais remercier ces partenaires et ces sponsors qui nous aident à humaniser nos actions : le Laboratoire Roche, Bolloré, la Compagnie Ivoirienne d’Électricité (CIE). Sans oublier l’Ambassadeur de l’État d'Israël SEM Leo VINOVEZKY, qui prend en charge les soins d’une femme atteinte du cancer du sein, issue de la campagne de dépistage "Mes Seins sans cancer’’.

A toute ces institutions et structures qui nous accompagnent au plan technique : le Programme National de Lutte contre le Cancer, la Société de Gynécologie et d’Obstétrique de Côte d’Ivoire, l’Organisation Mondiale de la Santé, la CEDEAO, l’Union Européenne, les représentations diplomatiques de la France, d’Espagne et du Royaume du Maroc.

Merci pour vos contributions au combat contre ce fléau et d’atténuer la douleur de nombreuses femmes.

C’est aussi grâce à eux que cette cérémonie se tient. Mmes et MM. j’aimerais que vous m’aidiez à remercier mon petit mais très efficace comité d’organisation, avec à sa tête M. Zio Moussa, Membre d’honneur et SG d’Echo Médias. Merci à chacun d’entre vous.

        Mesdames et Messieurs,

Je ne saurais clore cette série de remerciements sans rendre hommage à ces valeureuses femmes engagées pour la cause de leur congénère :

Mme Maria VON KIRCHMANN, invitée spéciale de la 4ème édition des JMMC, ambassadrice de la campagne ‘’Mes Seins sans cancer’’. Merci de ton soutien sans faille,

Mme Agnes KRAIDY, journaliste émérite, combattante de première heure contre cette maladie,

Mme Marie-Irène Richmond AHOUA, Sénatrice de la République de Côte d’Ivoire, le peuple ivoirien est fier de tout ce que vous avez accompli,

Mme Laure BAFLAN DONWAHI

Pour terminer, Echo Médias est une organisation réunissant majoritairement des journalistes et des professionnels des médias nationaux et internationaux. Notre mission est de contribuer à la lutte contre les cancers en général et plus particulièrement le cancer du sein, en mobilisant les professionnelles des médias pour une sensibilisation permanente.

Nous rêvons d’une société où la femme ne souffre plus de sa féminité. Notre objectif, c’est qu’en Côte d’Ivoire, plus aucune femme ne meurt du cancer du sein.

Nous plaidons pour une prise en charge GLOBALE des personnes touchées par ce fléau sur le plan thérapeutique, social, psychologique et économique.

Cette année, les JMMC se déroulent sur 2 jours, le 8 octobre, ce jour consacré à la cérémonie officielle suivi de dépistage gratuit. Et le 9 octobre, aura lieu la visite du Centre National d’Oncologie Médicale et de Radiothérapie Alassane OUATTARA, près du CHU de Cocody, par les journalistes et professionnels des médias de 10h à 12h.

Enfin, cette 4ème édition sera clôturée par un concert privé de levée de fonds prévu dans la soirée du 9 octobre 2020.

Le cancer du sein n’est pas une fatalité. Face à ce serial killer, le dépistage précoce est une promesse de Vie.

Je vous remercie.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

33 nouveaux cas de Covid-19 et 21 guéris déclarés ce jour en Côte d'Ivoire

Burkina: le président Kaboré déclare avoir reçu les félicitations du chef de l'opposition

L’OMS appelle les pays africains à intensifier leur préparation à la vaccination contre la COVID-19

Une action de salubrité de la police à l’hôpital général de Tanda

Décès du commandant de l’armée guinéenne en poste à la frontière de Gbéléban

Publicite
Publicite