Des performances exceptionnelles pour la Côte d’Ivoire au cours de la saison export 2019 grâce à Abidjan Terminal.
0
 

Écouter
Publicit?
Des performances exceptionnelles pour la Côte d’Ivoire au cours de la saison export 2019 grâce à Abidjan Terminal.

Des performances exceptionnelles pour la Côte d’Ivoire au cours de la saison export 2019 grâce à Abidjan Terminal.

Lacinan Ouattara | Lu 1906 fois | Publié

Les produits agricoles d’exportation, notamment le cacao, l’hévéa, le cajou et plusieurs autres de Côte d’Ivoire ont connu une hausse de 7,8% par rapport aux volumes attendus. Cette hausse est due d’une part aux travaux d’élargissement du Canal de Vridi, mais aussi et surtout à l’opérateur Abidjan Terminal, d'autre part.

La saison export 2019 a enregistré des performances exceptionnelles permettant à la Côte d’Ivoire de réaliser dans des conditions optimales, l’expédition vers l’Europe et l’Asie de ses principaux produits d’exportation avec l’appui d’Abidjan Terminal.

Les chargements des produits tels que le cacao, l’hévéa, la noix de cajou… ont été effectués sur des navires porte-conteneurs avec des cadences qui ont permis de réduire, à moins d’un jour, le temps d’attente des navires en rade.  

 « Nous sommes fiers de contribuer à l’attractivité du Port d’Abidjan en offrant un service de plus en plus performant », a souligné Asta Rosa CISSE, Directrice Générale d’Abidjan Terminal.

Grâce aux travaux d’élargissement du canal de Vridi, les deux plus gros navires de l’histoire du terminal d’Abidjan ont pu être manutentionnés avec professionnalisme et dans le respect des normes de sécurité, contribuant ainsi à augmenter les volumes attendus de 7.8%.

Cette embellie ainsi vient conforter Abidjan dans sa position de plateforme export de la sous-région ouest-africaine.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Le programme de soutien au secteur des productions alimentaires lancé à Datta (Divo)

Le District d’Abidjan offre 100 millions de FCFA de matériels à l’Office national de protection civile (ONPC)

Une micro-finance dédiée aux femmes veut collaborer avec les collectivités locales du Gôh

Ly Ramata sensibilise les femmes à l’entreprenariat pour une meilleure contribution à la sécurité alimentaire

Les leaders religieux et communautaires de Bouna sensibilisés à la lutte contre la fistule

Publicité
Publicite