France: refoulé à l'entrée d'un bar parce que sans masque, un homme poignarde un vigile
0
 

Écouter
Publicite
France: refoulé à l'entrée d'un bar parce que sans masque, un homme poignarde un vigile

France: refoulé à l'entrée d'un bar parce que sans masque, un homme poignarde un vigile

AFP | Lu 5098 fois | Publié

Un homme âgé de 43 ans a frappé au couteau un agent de sécurité qui lui avait interdit l'accès d'un bar à Brest (ouest de la France) faute de masque, le blessant grièvement à l'oeil, a-t-on appris dimanche auprès de la police locale.

Les faits se sont produits vendredi soir aux alentours de minuit, dans le centre-ville de Brest, a indiqué à l'AFP le commissariat de police de Brest. 

Le client, qui avait été refoulé à l'entrée du bar, est revenu une demi-heure plus tard muni d'un couteau et s'en est pris au vigile. Celui-ci, atteint de deux coups de couteau, dont un à l'oeil, s'est effondré au sol. Les clients du bar sont alors intervenus pour lui porter secours, a précisé le commissariat.

Blessé gravement à l'oeil, le vigile a été opéré samedi matin mais son pronostic vital n'est pas engagé.

"L'agresseur, qui était alcoolisé et qui a été diagnostiqué comme atteint de schizophrénie, a été placé en garde à vue", a ajouté la police brestoise, précisant que l'homme était "déjà connu" des services de police.

Plusieurs personnes ont été agressées ces dernières semaines pour avoir simplement demandé à quelqu'un de mettre un masque, dans des endroits où c'est obligatoire. 

Début juillet, un chauffeur de bus ayant exigé le port du masque pour quatre hommes montés à bord a été agressé avec une telle violence qu'il est décédé. Là aussi, deux des hommes étaient connus des services de police.

Début août, dans une laverie, un client a demandé à un autre qui entrait de mettre un masque, obligation qui était affichée dans la laverie. Le ton est vite monté, et l'homme, sorti, est revenu avec des renforts. Les quatre hommes ont alors roué de coups le client, deux à mains nues et deux avec des battes de base-ball. L'homme a dû être hospitalisé.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

33 nouveaux cas de Covid-19 et 21 guéris déclarés ce jour en Côte d'Ivoire

Burkina: le président Kaboré déclare avoir reçu les félicitations du chef de l'opposition

L’OMS appelle les pays africains à intensifier leur préparation à la vaccination contre la COVID-19

Une action de salubrité de la police à l’hôpital général de Tanda

Décès du commandant de l’armée guinéenne en poste à la frontière de Gbéléban

Publicite
Publicite