Japon : Démission du Premier Ministre Shinzo Abe pour des raisons de santé
0
 

Écouter
Publicite
Japon : Démission du Premier Ministre Shinzo Abe pour des raisons de santé

Japon : Démission du Premier Ministre Shinzo Abe pour des raisons de santé

AFP | Lu 5187 fois | Publié

Coup de tonnerre politique au Japon: le Premier ministre nationaliste Shinzo Abe, en poste depuis fin 2012, a annoncé vendredi son intention de démissionner pour des raisons de santé, alors qu'il n'a pas de successeur évident.

"J'ai décidé de démissionner du poste de Premier ministre", car "je n'étais plus sûr de pouvoir honorer le mandat qui m'avait été confié", a déclaré le dirigeant de 65 ans lors d'une conférence de presse à Tokyo.

Il a expliqué souffrir de nouveau de son ancienne maladie, la rectocolite hémorragique ou colite ulcéreuse, pour laquelle il a repris un nouveau traitement.

Cette maladie inflammatoire chronique de l'intestin avait déjà été l'une des raisons de la fin précipitée de son premier mandat de Premier ministre en 2007 au bout d'un an à peine d'exercice du pouvoir.

"Je vais continuer à remplir fermement mes fonctions jusqu'à ce qu'un nouveau Premier ministre soit nommé", a précisé M. Abe.

Son successeur sera très vraisemblablement le vainqueur d'une nouvelle élection pour la présidence du Parti libéral-démocrate (PLD), la formation dont M. Abe est actuellement le chef.

M. Abe, qui détenait le record de longévité pour un Premier ministre japonais, a refusé vendredi d'exprimer une préférence pour un successeur, affirmant que "toutes les personnes dont les noms circulent sont des gens très capables".

Visiblement ému, il s'est aussi dit "profondément désolé" envers le peuple japonais de quitter son poste environ un an avant la date initialement prévue et en pleine crise du coronavirus.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Une baisse de 54% de nouvelles infections au Sida enregistrée en Côte d’Ivoire entre 2011 et 2019 (ONU)

Début d’indemnisation de 49 ex-contractuels de la mairie de Tiassalé

Cinq cents producteurs de la région du Cavally formés sur le changement climatique

JNCE: Le gouvernement signe une convention avec une structure sur l’organisation de la 4ème édition

Le comité de veille et de suivi de la cohésion sociale de Sipilou installé

Publicite
Publicite