Twitter interdit à l'équipe de campagne de Trump de tweeter pour cause de désinformation
0
 

Écouter
Publicite
Twitter interdit à l'équipe de campagne de Trump de tweeter pour cause de désinformation

Twitter interdit à l'équipe de campagne de Trump de tweeter pour cause de désinformation

AFP | Lu 4983 fois | Publié

Twitter a interdit mercredi au compte de campagne de Donald Trump de continuer à tweeter tant qu'il ne retire pas une vidéo où le président assure que les enfants ne sont quasiment pas susceptibles d'attraper le nouveau coronavirus.

"Le tweet enfreint les règles de Twitter sur la désinformation autour du Covid-19. Le propriétaire du compte doit retirer le tweet avant de pouvoir tweeter à nouveau", a expliqué un porte-parole du groupe californien.

Le compte @TeamTrump semblait s'être conformé à la demande du réseau social, car il était toujours actif mercredi soir et la vidéo était introuvable.

Le clip en question montrait le président américain expliquant lors d'un entretien sur la chaîne Fox News que les enfants étaient "presque totalement" immunisés, de par leur âge, contre le virus.

Facebook a de son côté retiré la vidéo de la page du chef de l'Etat, car elle "inclut des fausses affirmations selon lesquelles un certain groupe de personnes n'est pas susceptible d'attraper le Covid-19, ce qui enfreint notre règlement sur la désinformation dangereuse autour de la maladie", a justifié la plateforme.

"Le président énonçait juste un fait: les enfants sont moins susceptibles que les adultes d'attraper le coronavirus", a réagi Courtney Parella, une porte-parole de la campagne de Donald Trump.

"Voici encore la preuve que la Silicon Valley est biaisée contre le président. Les règles ne sont appliquées que dans un sens. Les réseaux sociaux ne sont pas les arbitres de la vérité", a-t-elle poursuivi.

Les républicains reprochent régulièrement à Facebook, Twitter et YouTube (Google) de les censurer et de soutenir le camp opposé, alors qu'ils sont très actifs pour faire campagne sur les réseaux.

Donald Trump compte plus de 80 millions d'abonnés sur Twitter, par exemple.

Les démocrates, de leur côté, estiment que Facebook ne modère pas les contenus de façon suffisamment stricte, notamment ceux liés à la désinformation et à l'incitation à la haine.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Coronavirus: le Premier ministre d'Eswatini en Afrique du Sud pour des soins

Soudan: l'arrivée des réfugiés provoque un déboisement massif

Tchad: des radios cessent d'émettre après l'arrestation de journalistes et opposants

Algérie: trois islamistes armés tués (ministère de la Défense)

Insécurité en RDC: l'ONG Médecins sans frontières (MSF) se retire d'un territoire à l'Est

Publicite
Publicite