Logoualé : Une femme retrouvée morte dans son champ sans plusieurs parties de son corps
0
 

Écouter
Logoualé : Une femme retrouvée morte dans son champ sans plusieurs parties de son corps

Logoualé : Une femme retrouvée morte dans son champ sans plusieurs parties de son corps

AIP | Lu 4139 fois | Publié

Partie dans sa plantation pour des travaux champêtres le 1er décembre, en compagnie de ses deux enfants, Dame Hortense Goh, 42 ans, a été retrouvée morte le lendemain lundi, dépourvue de seins, de ses parties génitales et de ses yeux à Trinlé-Dipleu (sous préfecture de Logoualé), après qu’elle se soit éloignée de sa progéniture pour cueillir des noix comestibles.

Selon les informations recueillies, les enfants (8 ans et 10 ans) ne voyant pas leur mère venir de la cueillette de noix après plusieurs heures d’attente, ont regagné le village pour informer les populations de la disparition d’Hortense.

Les premières recherches ont été infructueuses. Le lendemain en compagnie d’un dénommé Abou qui avait sa plantation proche de celle la défunte, les recherches ont repris. Ce dernier a voulu dissuader les populations d’aller au-delà d’une rivière qui longeait son espace et pourtant c’est en passant outre cette recommandation que dame Hortense a été retrouvée sans vie du côté de la seconde rive du cours d’eau.

Soupçonné par les populations, Abou qui a une réputation “d’homme violent” a été remis à la gendarmerie pour nécessité d’enquête. La défuntea a été inhumée le lendemain mardi.

(AIP)

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Un préjudice de plus 45 millions suite à un incendie dans un établissement scolaire de Ferkéssédougou

Près de 16 tonnes de produits prohibés saisis incinérés par les douanes à San-Pedro

La cérémonie officielle de la Journée internationale de la femme (JIF) se tiendra le 07 mars 2020 dans la commune d'Anyama

La seconde phase de la libération des alentours de l'aéroport Félix Houphouët-Boigny aura lieu en mars 2020 (Conseil des ministres)

Le rapatriement à Abidjan du corps de l'adolescent mort dans le train d'atterrissage d'un avion s'effectuera le 21 février (Conseil des Ministres)