Le Président libérien ordonne une enquête sur une opération monétaire conduite par son administration.
0
 

Écouter
Le Président libérien ordonne une enquête sur une opération monétaire conduite par son administration.

Le Président libérien ordonne une enquête sur une opération monétaire conduite par son administration.

AFP | Lu 1190 fois | Publié

Le président du Libéria George Weah a ordonné une enquête officielle sur la conduite en 2018 par son administration d'une opération de rachat de dollars libériens pour enrayer la chute de la monnaie nationale face au dollar américain.

Dans un communiqué publié jeudi soir, la présidence a précisé que cette décision répondait aux recommandations d'une commission d'enquête présidentielle et d'un audit du cabinet conseil américain Kroll Associates sur la politique monétaire du pays et de sa Banque centrale (CBL) depuis 2016, dont une opération en 2018 visant à "éponger la liquidité excessive" de la monnaie libérienne.

"Le ministère de la Justice, sur instruction du président George Manneh Weah, a chargé la Commission générale des audits (GAC, NDLR) de réaliser un rapport d'enquête sur la manière dont les 25 millions de dollars américains affectés à cette opération ont été dépensés", dans un délai de deux semaines, selon le texte.

Cette décision fait suite à une exigence de quatre partis d'opposition et du gouverneur de la CBL, Nathaniel Patray, pour la "manière frauduleuse" dont ils se sont acquittés de cette tâche, selon un communiqué conjoint de ces formations.

Plusieurs dirigeants de la CBL ont été inculpés le 4 mars de "sabotage économique" la suite de la publication de l'audit de Kroll Associates et des investigations d'une commission d'enquête présidentielle.

Il leur est notamment reproché d'avoir fait imprimer sans autorisation un excédent de billets pour un montant de 2,645 milliards de dollars libériens (14,4 millions d'euros ou 16,3 M USD), dont ils ne peuvent justifier l'utilisation, selon l'accusation.

 

 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Les cadres du Bounkani invités à s’impliquer dans la sensibilisation auprès des populations pour les déclarations de naissance

Les cadres du Bounkani invités à s’impliquer dans la sensibilisation auprès des populations pour les déclarations de naissance

Kani : Un instituteur tué dans une collision entre deux motos

13 bouchers et six braiseurs de viande agréés à Séguéla

Zimbabwe: arrestation de quatre militants des droits de l'Homme