Burkina : 4 "terroristes neutralisés" et une "base logistique" démantelée dans le nord
0
 

Écouter
Burkina : 4

Burkina : 4 "terroristes neutralisés" et une "base logistique" démantelée dans le nord

AFP | Lu 1236 fois | Publié

Quatre jihadistes ont été "neutralisés" au cours d’une opération de démantèlement d’une "importante base logistique terroriste", à Belhouro, dans le nord du Burkina Faso, a annoncé l'état-major des armées dans un communiqué diffusé lundi soir.

Lundi, "une patrouille mixte des groupements de forces pour la sécurisation du nord composée d’éléments des forces terrestres et de la gendarmerie, en mission de reconnaissance offensive, a fait la découverte d’une importante base logistique terroriste dans la localité de Belhouro" située près d'Arbinda, dans la province du Soum, selon le communiqué. 

"Au cours de cette opération, quatre terroristes ont été neutralisés". "De l’armement lourd, des munitions et des engins explosifs improvisés ont été saisis ainsi que des motos et divers autres matériels", selon l’état-major. 

Le chef d’état-major général des armées "félicite les unités pour cette action qui contribue à réduire les capacités opérationnelles des groupes armés terroristes", selon le communiqué. 

Cette offensive des forces de défense et de sécurité burkinabè survient après plusieurs autres menées dans le nord, le centre nord et le sud.

Depuis début novembre, elles ont annoncé avoir tué une centaine de djihadistes lors de plusieurs opérations, sans que l'on puisse toutefois confirmer ces bilans de manière indépendante.

Le Burkina Faso, frontalier du Mali et du Niger, est le théâtre d'attaques jihadistes régulières depuis 2015. Le Nord et l'Est du pays sont particulièrement touchés et Ouagadougou, la capitale, a été frappée à trois reprises.

Depuis 2015, les attaques djihadistes au Burkina ont fait plus de 700 morts, selon un décompte de l'AFP, et environ 560.000 déplacés internes et réfugiés, d'après les Nations Unies.

Ces attaques, quasi quotidiennes, sont rarement revendiquées mais attribuées à des groupes armés djihadistes, certains affiliés à Al-Qaïda et d'autres au groupe État islamique.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Le sous-préfet de Nassian en tournée de mobilisation des population pour leur ralliement au Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH

Vers la création d’un fonds panafricain du tourisme

Les élus du Tchologo appelés à privilégier la cohésion autour des questions de développement

Le cancer du sein ne doit plus être un drame (Prof Didi Coulibaly)

Nouveau coronavirus: premiers cas au Koweït et à Bahreïn (officiel)