Les Présidents Macron et Issoufou tentent de "mobiliser" contre le jihadisme au Sahel
0
 

Écouter
Les Présidents Macron et Issoufou tentent de

Les Présidents Macron et Issoufou tentent de "mobiliser" contre le jihadisme au Sahel

AFP | Lu 1871 fois | Publié

Les présidents français Emmanuel Macron et nigérien Mahamadou Issoufou se sont voulus mobilisateurs dimanche à Niamey pour renforcer la lutte contre le jihadisme au Sahel, au cours d'une cérémonie d'hommage aux 71 militaires nigériens tués par des jihadistes en décembre.

M. Macron bouclait par un détour au Niger une visite de 48 heures en Côte d'Ivoire où il a acté la fin du Franc CFA qui laissera la place en 2020 à l'Eco.

Il s'est incliné devant les tombes des soldats nigériens moins d'un mois après s'être recueilli devant les cercueils des 13 soldats Francais tués au cours d'un accident d’hélicoptères au Mali, en zone de combat.

Le président français a ensuite à nouveau tenu un discours volontaire au risque de froisser encore ses alliés. 

"Nous sommes à un tournant de cette guerre. Il nous faut (...) redéfinir plus clairement les objectifs" à l'occasion du sommet de Pau (sud-ouest de la France), a affirmé le président Macron.

"Il faut définir de manière beaucoup plus claire les objectifs militaires, politiques et de développement pour les 6, 12 et 18 prochains mois", a-t-il insisté. 

"Je vois dans trop de pays prospérer sans condamnation politique claire des sentiments anti-francais Je ne peux pas accepter d'envoyer nos soldats sur le terrain dans les pays où cette demande (de présence française) n'est pas clairement assumée", a poursuivi Emamnuel Macron. 

"Quand il parle de clarification, le président Macron vise IBK (Ibrahim Boubacar Keita, le président malien) et Kaboré (Roch Marc Christian Kaboré, le président burkinabè)", avait récemment précisé une source sécuritaire à l'AFP. 

Sur la même longueur d'ondes que Macron, le président Issoufou a révélé que la France et les pays du Sahel lanceraient à Pau "un appel à la solidarité internationale pour que le Sahel et la France ne soient pas seuls dans ce combat"

Il a rappelé que le Niger consacrait "19% de ses ressources budgétaires dans le combat contre le terrorisme", soulignant aussi que la "France emploie beaucoup de ressources".  

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

715 203 opportunités d’emplois créées dans le secteur formel de 2011 à 2019 ( Primature)

Lancement à Abidjan d’un plan stratégique de territoires durables au profit des régions du Bélier et du Cavally

Les cadres du ministère de la Culture réfléchissent sur la planification des activités de 2020

Lesotho: le Premier ministre, qui devait être inculpé pour meurtre, est "parti" en Afrique du Sud (proche)

Sénégal: le président lance les travaux d'un stade de 50.000 places pour les jeux olympiques de la Jeunesse (JOJ) 2022