Covid-19 : Le Ministre malgache de la Santé limogé
0
 

Écouter
Publicite
Covid-19 : Le Ministre malgache de la Santé limogé

Covid-19 : Le Ministre malgache de la Santé limogé

AFP | Lu 1987 fois | Publié

Le ministre malgache de la Santé, critiqué par ses pairs pour s'être publiquement inquiété de la progression de la pandémie de coronavirus dans le pays, a été remercié jeudi à la faveur d'un remaniement du gouvernement.

Le départ d'Ahmad Ahmad a été annoncé à la presse par le secrétaire général de la présidence, Valéry Ramonjavelo, à l'issue d'un conseil des ministres dirigé par le président Andry Rajoelina, au milieu de la nomination d'autres ministres à des postes vacants. 

"Est nommé nouveau ministre de la Santé le Professeur Jean Louis Hanitrala Rakotovao", a-t-il dévoilé.

M. Ahmad a suscité le courroux de ses collègues et du chef du l'Etat le mois dernier en s'alarmant de "flambées épidémiques importantes" de Covid-19 dans quelques régions, dont celle de la capitale Antananarivo.

Dans un courrier rendu public dans la presse, il avait même lancé "une requête urgente" aux partenaires de Madagascar pour la fourniture de respirateurs et de matériel de protection pour les soignants.

Le gouvernement avait immédiatement réagi par la voix de sa ministre de la Communication, Lalatiana Rakotozafy, en se disant "consterné" par l'attitude du ministre et en dénonçant une "initiative personnelle".

L'épidémie est officiellement sous contrôle dans le pays.

Son président vante depuis des mois l'effet protecteur et thérapeutique d'une potion locale à base d'artémisia, une plante à l'efficacité avérée contre le paludisme.

Même si elle a été largement distribuée à la population malgache et à plusieurs autres pays africains, l'efficacité de ce breuvage baptisé Covid-Organics n'a pour l'heure pas été prouvée scientifiquement.

Selon les derniers chiffres des autorités sanitaires locales, plus de 14.000 cas d'infection et 177 décès par le Covid-19 ont été recensés à Madagascar.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Je veux que la Côte d'Ivoire, notre pays, avance dans la paix (Kouadio Konan Bertin, candidat indépendant à la présidentielle de 2020)

Les élections auront bel et bien lieu le 31 octobre et nous allons les gagner (Alassane Ouattara, candidat du RHDP à la présidentielle de 2020)

Le Chef de terre de Ouangolodougou appelle les cadres du département à l’entente

L’ancien président Ibrahim Boubacar Keïta de retour à Bamako

Les populations désertent la ville de Dabou après les affrontements inter-ethniques

Publicite
Publicite