Tourisme: La région du Poro, une destination privilégiée
0
 

Écouter
Tourisme: La région du Poro, une destination privilégiée

Tourisme: La région du Poro, une destination privilégiée

AIP | Lu 2507 fois | Publié

La région du Poro est une destination privilégiée pour tous ceux qui veulent connaître la Côte d’Ivoire et désireux de savoir toute la richesse culturelle que comporte notre pays, a indiqué son président du conseil régional, Tiemoko Yadé Coulibaly

La région du Poro est riche en potentialités touristiques. Ces sites sont très variés. On peut citer entre  autres les tisserands de Warainéné, les toiles de Fapaha, les Vanniers de Torgokaha, les forges traditionnelles  de Koni, les fabricants de perle de Kapélé, la case sacrée de Niofoin ou la case protectrice, le Mont Korhogo qui a donne une vue panoramique de la ville de Korhogo, le musée du patriarche Soro Péléforo Gbon qui retrace l’histoire et le règne du peuple Sénoufo à travers ce chef charismatique, les danses panthère ou Boloye de Natio, les Wambélé de Sinematiali…

“Au regard de tout ce patrimoine culturel, les étrangers ne peuvent pas venir en visite en Côte d’Ivoire, à Abidjan et repartir sans avoir vu la région du Poro. Ils leur manqueraient l’essentiel”, a fait savoir, mercredi, M. Coulibaly, vantant les atouts touristiques de sa région, lors d’une visite des stands d’exposition de la neuvième édition du Salon international du tourisme d’Abidjan (SITA).

Le consultant culturel, Alexis Secongo, pour sa part, a souligné que la région du Poro en tant que terre d’accueil et hospitalier, a un patrimoine culturel et traditionnel très riche. Elle se caractérise par la pratique du Poro qui se présente comme l’école de formation traditionnelle par excellence du Sénoufo.

Tout Sénoufo est appelé à faire le Poro qui joue un rôle déterminant dans la vie sociale et religieuse du Sénoufo.  C’est par ailleurs cette caractéristique qui donne son nom à la Région, à savoir la Région du Poro.

La région du Poro fait partie du Nord de la Côte d’Ivoire. Elle est limitée au Nord par la République du Mali, au Sud par la Région du Béré, à l’Est par les régions du Tchologo et du Hambol et à l’Ouest par la Région de la Bagoué.

Son climat est de type soudanais, marqué par une alternance de deux saisons : saison sèche très marquée par l’harmattan et la  saison des pluies qui s’étend de mai à octobre avec des pluviométries maximales entre juillet et août. La température varie entre 24 et 34 degrés.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

L'ex-président tunisien Ben Ali enterré à Médine en Arabie saoudite (témoins)

Marche pour le climat à Paris : 1.000 manifestants "radicaux" dans le cortège (préfecture de police)

Le pont de fortune reliant Kotouba à Nassian emporté par les eaux de pluie

Le préfet de Niakara invite les populations à libérer “sans délai” les emprises de la Nationale A3

Guinée équatoriale: la capitale économique sans eau courante depuis trois semaines