La Côte d’Ivoire prévoit une Bourse des matières premières agricoles d’ici juin 2020.
0
 

Écouter
La Côte d’Ivoire prévoit une Bourse des matières premières agricoles  d’ici juin 2020.

La Côte d’Ivoire prévoit une Bourse des matières premières agricoles d’ici juin 2020.

RTI Info/Issouf Kamagaté | issouf.kamagate@rti.ci | Lu 1043 fois | Publié

Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme National d’investissement agricole (Pnia), le ministère ivoirien de l’Agriculture et du développement rural veut mettre en place une Bourse des matières premières agricoles (BMPA). Le ministre Mamadou Sangafowa Coulibaly, l’a annoncé le mercredi 13 février, lors d’une visite au siège de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) à Abidjan.

La Côte d’Ivoire ambitionne de mettre en place d’ici une année la bourse des matières premières agricoles (BMPA), une nouvelle plateforme qui contribuera au financement du secteur agricole, à la fluidité de l’information sur les prix et à la stabilité des prix agricoles.

Pour ce faire, avant l’opérationnalité de la BMPA « un programme de formation des acteurs de l’écosystème du marché agricole est mis en œuvre depuis le 5 février et cela pour une durée de trois mois, à la BRVM. Ce programme devrait enregistrer la formation directe d’environ un millier de participants des secteurs public et privé »

Le programme favorisera l’apprentissage des acteurs et des participants - préparer les étapes futures de la mise en œuvre du projet - construire et développer le nouvel écosystème du marché agricole en Côte d’Ivoire, a tenu à préciser le Ministre de l’Agriculture et du Développement rural.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

La direction de l’Hydraulique offre un foyer polyvalent aux populations de Raviart

Le Collège moderne de Raviart baptisé du nom du président du Sénat Jeannot Ahoussou Kouadio

Nigeria: deux tués, dont une humanitaire britannique, dans une attaque armée (police)

Centrafrique: libération d'un leader de la société civile arrêté jeudi

L'armée soudanaise exige la levée des barrages, les manifestants maintiennent la pression