100.000 jeunes entrepreneurs africains bénéficieront d’un programme pour leur autonomisation
0
 

Écouter
100.000 jeunes entrepreneurs africains bénéficieront d’un programme pour leur autonomisation

100.000 jeunes entrepreneurs africains bénéficieront d’un programme pour leur autonomisation

Boris Odilon BLE/RTI Info | Lu 1670 fois | Publié

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et la Fondation Tony Elumelu (TEF) ont signé un accord pour l’autonomisation de 100.000 jeunes entrepreneurs africains. Ce programme, qui met un accent particulier sur un soutien pour les entreprises, vise à générer des millions de nouveaux emplois et d’importants revenus en Afrique

L’annonce a été faite le 06 juillet 2019, lors de la 12e session extraordinaire du sommet de l'Union africaine (UA). Tony Elumelu, et le directeur régional du PNUD pour l'Afrique, Ahunna Eziakonwa, ont signé cet accord en présence de plusieurs Chefs d’Etat africains.

Ce partenariat ciblera les jeunes Africains des communautés considérées comme abandonnées, à commencer par le Sahel, compte tenu du potentiel de la région qui renferme la population la plus jeune au monde, avec 194 millions de personnes âgées de moins de 25 ans (soit 64,5% de la population totale).

« Nous considérons le Sahel comme une région offrant de nombreuses possibilités et investir dans la jeunesse est une condition préalable à la stabilisation de la région. C’est la raison pour laquelle le PNUD a élaboré conjointement des solutions de développement en investissant dans des modèles d’entreprenariat favorisant une croissance inclusive » a dit Ahunna Eziakonwa. Le partenariat jouera le rôle de catalyseur de transformation et de développement durable avec les jeunes entrepreneurs sahéliens. « Nous appelons les autres entités du secteur privé à rejoindre la Fondation Tony Elumelu pour soutenir les entrepreneurs en herbe » a-t-elle ajouté.

Pour sa part, Ifeyinwa Ugochukwu, PDG de la Fondation Tony Elumelu, a déclaré que cet accord « contribuera directement au succès des entreprises dans un certain nombre de zones fragiles » et est une preuve de la « pertinence de l'approche avons adoptée par la TEF en matière de mécénat ». Il soutient que grâce à cet accord « le PNUD s’est révélé comme un véritable partenaire des entrepreneurs africains et a démontré son engagement à travailler avec nous pour augmenter l’impact de cette initiative et éliminer la pauvreté sur le continent ».

Le partenariat TEF-PNUD pour les jeunes entrepreneurs de la région du Sahel sera mis en œuvre dans le cadre du programme phare de la TEF, qui a déjà soutenu 7 520 entrepreneurs locaux de 54 pays africains en seulement cinq ans. Par ailleurs, le programme va s’appuyer sur l’initiative YouthConnekt du PNUD, l'objectif étant de renforcer la création d'emplois grâce à un esprit d'entreprise dynamique et de créer une croissance économique durable ancrée sur le développement des communautés et des États.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Pluies diluviennes: Le Gouvernement apporte son soutien aux sinistrés d’Alépé

L’union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) recommande la mise en place d’un fonds régional de transport maritime

Plusieurs tonnes de produits périmés incinérés à Aboisso

Des femmes juristes et le Haut-Commissariat aux Réfugiés (HCR) sensibilisent sur l’apatridie à Zébizékou dans le département de Ouragahio

Cent-trente-cinq réfugiés ivoiriens de la crise post-électorale (2011) sont arrivés mercredi soir à Korhogo, dans le cadre d’un retour volontaire