La Caisse des Dépôts et Consignations de Côte d’Ivoire veut une collaboration forte avec les banques et établissements financiers
0
 

Écouter
La Caisse des Dépôts et Consignations de Côte d’Ivoire veut une collaboration forte avec les banques et établissements financiers

La Caisse des Dépôts et Consignations de Côte d’Ivoire veut une collaboration forte avec les banques et établissements financiers

Boris Odilon BLE/RTI Info | Lu 3289 fois | Publié

Les responsables de la Caisse des Dépôts et Consignations de Côte d’Ivoire (CDC-CI) sont allés à la rencontre de ceux de l’Association professionnelle des banques et établissements financiers de Côte d’Ivoire (APBEF-CI) le mercredi 17 juillet dernier. Les échanges entre les deux entités ont porté sur les relations futures de la CDC-CI avec les banques et l’impact de la loi sur leurs activités.

Dans le cadre de ses missions de conservation et de gestion sécurisée des fonds publics et privés prévues par la loi, la CDC-CI est emmenée à collaborer avec les institutions bancaires et financières. Ainsi, son directeur général Lassina Fofana, a initié un cadre de concertation pour « informer et sensibiliser l’ensemble des partenaires de la CDC-CI » dans le but de « faire connaitre les missions de la Caisse » à l’APBEF-CI. Le directeur général de la CDC-CI, dans sa stratégie d’approche, a décidé de « mettre en avant la complémentarité entre son institution et les établissements bancaires ». Pendant les échanges, il a insisté sur l’esprit de collaboration et la mise en place d’un partenariat entre la CDC-CI et l’APBEF-CI.
 
« Nous nous réjouissons de cette initiative et nous engageons à contribuer au renforcement de cette collaboration naissante » a dit Guy Koizan, président de l’APBEF-CI.
 
Créée en juin 2018 pour répondre aux objectifs du plan national de développement (PND) et accompagner la Côte d’Ivoire dans la transformation structurelle de son économie, la CDC-CI se présente comme un outil innovant, capable d’accompagner l’économie ivoirienne. Dotée d’une autonomie financière, ses ressources proviennent de produits qui sont générés par ses activités propres ; résultats comptables de l’année qui lui sont affectés ; ressources mobilisées sur les marchés financiers ; ressources des professions juridiques (Notaires, Greffiers, Avocats) ; fonds en déshérences provenant des contrats d’assurance vie ; fonds des comptes dormants ; fonds de liquidation des entreprises publiques et des établissements financiers publics ; fonds d’épargne et de prévoyance ; diverses cautions (CIE, SODECI, cautions sur les marchés publiques) etc.
 
C’est donc avec le double objectif de présentation des missions de la CDC-CI et de mise en place d’un cadre consensuel et formel de collaboration, en vue du démarrage effectif de ses activités de mobilisation de ressources, que cette rencontre s’est tenue.
 

Boris Odilon BLE
odilon.ble@rti.ci

 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Les Tunisiens confient un mandat clair à Saied pour revitaliser la jeune démocratie

Trump prêt à "détruire l'économie turque" si Ankara ne change pas d'attitude en Syrie

L'ONG Echo Médias envisage une campagne nationale de promotion du dépistage et du diagnostic précoce du cancer du sein

Des femmes de médias africains renforcent leurs capacités sur le leadership féminin à Rabat au Maroc

Des populations de Tanda sensibilisées sur l’apatridie par le Haut commissariat des nations unies pour les réfugiés (UNHCR)