Le cacao à 1000 FCFA pour la campagne 2019-2020 : Le Conseil du Café-Cacao dément
0
 

Écouter
Le cacao à 1000 FCFA pour la campagne 2019-2020 : Le Conseil du Café-Cacao dément

Le cacao à 1000 FCFA pour la campagne 2019-2020 : Le Conseil du Café-Cacao dément

Boris Odilon BLE/RTI Info | Lu 3316 fois | Publié

Le Conseil du Café-Cacao a, dans un communiqué dont RTI Info a reçu copie, tenu à apporter des clarifications concernant la fixation du prix du cacao à 1000 FCFA le kilogramme pour la campagne à venir. Contrairement à ce qu’affirment les rumeurs, le prix du cacao sera fixé en début de campagne par les canaux habituels.

Le 06 août dernier, le Chef de l’Etat affirmait au cours d’une interview diffusée sur les antennes de RTI 1, « sa volonté de voir le prix du cacao augmenter progressivement pour atteindre 1.000 F CFA le kg ». Le mauvais relai fait par la presse de ce désir du président Alassane Ouattara, a donné lieu à de nombreuses spéculations. C’est pour mettre fin à toutes ces rumeurs « de nature à semer la confusion dans l’esprit des acteurs de la chaîne de commercialisation du cacao » que le Conseil du Café-Cacao a produit ce communiqué. .

« Le Conseil du Café-Cacao se réserve le droit de communiquer le prix d’achat du cacao fixé en début de campagne 2019-2020 par les canaux habituels, et demande aux acteurs de la filière de rester à l’écoute » précise le communiqué.

Depuis la réforme, c’est au moins 60% du prix CAF qui est servi aux producteurs. Pour rappel, le prix d’achat du cacao bord champ pour la campagne actuelle est de 750 FCFA/kg.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Les élèves font arrêter les cours à Gagnoa malgré la présence des forces sécuritaires

Ouattara salue les 55 années "de qualité et de professionnalisme" de Fraternité Matin

Des experts africains en conclave à Abidjan autour de la qualité de la formation professionnelle

Près de 600 ménages enregistrés pour la deuxième vague du projet “filet socio-productif “à Nassian

Des bénéficiaires du projet "Agir pour les jeunes" à Boundiali en formation