Si nous ne respectons pas les mesures éditées contre le coronavirus, le choc risque d‘être plus violent (Mamadou Samba, Directeur général de la santé)
0
 
Publicite

Si nous ne respectons pas les mesures éditées contre le coronavirus, le choc risque d‘être plus violent (Mamadou Samba, Directeur général de la santé)

RTI 1 | Lu 4288 fois | Publié

Le coronavirus ou Covid19 est aujourd’hui l’ennemi n°1 du monde entier. La Côte d’Ivoire à l’instar des autres pays de la planète est touchée de plein fouet par cette pandémie. On dénombre à ce jour 140 cas confirmés de coronavirus et 03 guérisons.

Invité de Hamza Diaby dans le "Magazine du Dimanche" du journal télévisé de 13 Heures, du dimanche 29 mars 2020, Samba Mamadou, Directeur général de la santé, est revenu sur les dispositions prises par l’Etat ivoirien dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. Pour le Professeur Samba, Si les ivoiriens ne respectent pas les mesures de barrière contre le coronavirus, le choc risque d‘être plus violent.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Urgent | Présidentielle 2020 : Plus de trois millions d’électeurs ont retiré leurs cartes (Communiqué)

Présidentielle 2020 : L’opposition dénonce l’envoi d’observateurs pour le scrutin

Le Gouvernement ivoirien apporte un appui à la mise à niveau des entreprises industrielles dans la filière ananas

Présidentielle 2020 : La plateforme des organisations de la société civile pour l’observation des élections (POECI) appelle à la fin des violences

Manifestations en Angola : une centaine d'arrestations (gouvernement)

Publicite
Publicite