Le Conseil des Ministres du 11 décembre 2019 en cinq points clés.
0
 

Le Conseil des Ministres du 11 décembre 2019 en cinq points clés.

RTI Info/Boris Odilon BLE | Lu 8423 fois | Publié

Le Président de la République, Alassane Ouattara, a présidé un Conseil des Ministres au Palais de la Présidence le mercredi 11 décembre 2019. D’importantes décisions ont été prises au cours de cette réunion hebdomadaire. En voici les cinq points clés.

L’INS devient ANStat

En vue de le mettre en cohérence avec les standards internationaux, tels que recommandés par la Charte Africaine de la Statistique et la Stratégie d’Harmonisation des Statistiques en Afrique adoptée en janvier 2018, il a été porté modification du statut juridique de l’Institut National de la Statistique (INS) qui devient une agence d’exécution sous la dénomination Agence Nationale de la Statistique (ANStat). L’Autorité Nationale de la Statistique Publique (ANSP) et un fonds de développement de la statistique seront également mis en place afin de prendre en compte respectivement les activités statistiques stratégiques de contrôle de l’activité statistique et la mobilisation des ressources nécessaires au financement durable de la production et de la diffusion des statistiques officielles.

 

Prélèvement compensatoire sur les importations de volailles prorogé de dix ans

Prévu pour prendre fin au 31 décembre 2019, le prélèvement compensatoire sur les importations de volailles de basse-cour et de leurs abats comestibles frais, réfrigérés ou congelés est prorogé de 10 ans, à compter du 1er janvier 2020. Cette mesure a été prise pour consolider le développement de la filière avicole nationale auquel les produits de ce prélèvement contribuent, pour une large part, à travers le Fonds d’Aide à la Production Avicole Nationale.

 

Construction d’un CHU et deux grands marchés couverts

Un Centre Hospitalier Universitaire, d’une capacité de 600 lits avec un pôle de spécialité, notamment en matière de néphrologie, y compris la dialyse et la greffe rénale sera construit dans la commune d’Abobo. Le Conseil a adopté un décret portant ratification d’un Accord de prêt de treize milliards trois cent cinquante-neuf millions trois cent trente-quatre mille six cent quatre-vingt-neuf (13 359 334 689) francs CFA, conclu le 30 octobre 2019, entre le Fonds Saoudien de Développement (FSD) et la République de Côte d’Ivoire, en vue du financement du Projet. La réalisation de ce centre hospitalier, de type établissement tertiaire moderne, s’inscrit dans le cadre du Plan National du Développement Sanitaire prévu pour soutenir l’accroissement de l’offre de services de santé en termes de mise aux normes des plateaux techniques et de renforcement des capacités d’hospitalisation.

Aussi, deux grands marchés couverts leurs abords, seront construits dans la ville de Bouaké et la commune de Yopougon. La réalisation de ces infrastructures stratégiques pour l’économie nationale permettra d’améliorer les conditions d’exercice du commerce de détail et de demi-gros à Bouaké et à Yopougon, et de soutenir les mairies concernées dans l’accompagnement social des populations. En vue de financer ces projets, le Conseil a adopté un décret portant ratification d’une Convention de crédit de cinquante-neuf milliards trente-six millions cent trente mille (59 036 130 000) francs CFA, conclue le 02 août 2019, entre l’Agence Française de Développement (AFD) et la République de Côte d’Ivoire.

 

Bilan 2019 et Stratégie 2020 du Millennium Challenge Corporation (MCC)

 Les matrices de performances des pays en compétition publiées par le MCC en novembre 2019, affichent pour la Côte d’Ivoire, 14 indicateurs au vert sur un objectif initial de 20 indicateurs performants sur 20. Il en ressort, à l’analyse, que la grande majorité des indicateurs au vert enregistre une tendance haussière et devrait s’y maintenir durablement. Les indicateurs au rouge s’étant rapprochés pour la plupart de la médiane grâce aux efforts consentis par le Gouvernement, notamment, à travers le PSGouv.

L’objectif général de la stratégie 2020 est d’obtenir, au terme de la mise en œuvre du Programme Compact en cours, 20 indicateurs performants au vert sur les 20 existants.

 

Renforcement des mesures en faveur des PME pour une croissance économique plus inclusive

Face aux difficultés que traversent les PME, liées pour l’essentiel à l’insuffisance des financements et à l’accès limité des PME aux marchés tant publics que privés, le Gouvernement a initié diverses actions pour redynamiser le tissu de ces entreprises. Ces mesures ont consisté globalement à améliorer les mécanismes de financement des PME, à leur octroyer des avantages fiscaux et à faciliter leur accès aux marchés publics. Afin de consolider le secteur privé et d’apporter des réponses fortes à la problématique de l’autonomisation des jeunes, le Conseil a arrêté diverses autres mesures.

Ainsi, le Conseil a instruit le Ministre chargé de la Promotion des PME et l’ensemble des Ministres concernés, à l’effet de prendre les dispositions utiles pour l’élaboration d’un Document de politique publique pour le développement de l’entrepreneuriat et d’une Stratégie nationale d’encadrement du secteur informel. Des dispositions sont également prévues pour accélérer la mise en place du Fonds de Garantie et du Fonds Ivoirien de l’innovation, pour renforcer les mesures incitatives à la co-traitance et à la sous-traitance des PME ainsi que pour améliorer le délai des paiements dans le cadre de la commande publique.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

L’inspecteur général d’État, Ahoua N’doli Théophile fait un don de kits sanitaires pour la prévention de la COVID-19

Covid-19 : le nombre des établissements de soins en hausse

La Côte d’Ivoire enregistre son premier mort lié au coronavirus (Ministre)

COVID-19 : Lavage et désinfection des rues d’Abidjan lundi (Ministre)

Covid-19: Le nombre de personnes contaminées passe à 165 avec 25 nouveaux cas