Visite d’Etat : La Marahoué réserve un accueil triomphal au Président Alassane Ouattara
0
 

Écouter
Publicite
Visite d’Etat : La Marahoué réserve un accueil triomphal au Président Alassane Ouattara

Visite d’Etat : La Marahoué réserve un accueil triomphal au Président Alassane Ouattara

Frederic Goré-Bi/RTIinfo | Lu 5395 fois | Publié

Le président de la République Alassane Ouattara est arrivé ce mercredi 23 septembre 2020 à Bouaflé, capitale de la Marahoué où les populations lui ont réservé un accueil triomphal. Le Chef de l’Etat se trouve dans cette région à la faveur d’une visite d'Etat qui débute ce même jour pour s’achever le samedi 26 septembre. C’est la 31e visite dans une région, du patron de l’exécutif ivoirien depuis son accession à la magistrature suprême.

La Marahoué a mis les petits plats dans les grands pour faire de la visite du Président de la République un souvenir inoubliable. Massées tout au long de l’artère principale qui divise Bouaflé, son chef-lieu de région en deux bandes séparées, les populations n’ont pas voulu se faire raconter cette sollicitation du Chef de l’Etat. Hommes, femmes, jeunes, vieux et enfants, issus des différentes communautés de la région sont massivement sortis pour réserver le traditionnel Akwaba au Président Alassane Ouattara.

Chants, danses, masques, grelots, en un mot, la crème de la culture de la Marahoué est sortie pour exprimer l’enthousiasme, la joie et le bonheur des populations au Chef de l’Etat.

Sans doute marqué par tant d’affection et de sollicitude de la part des populations, Alassane Ouattara s’est offert un bain de foule.

En effet, après avoir salué les ministres, les élus, cadres et autorités administratives, le Chef de l’exécutif ivoirien, a communié avec les populations sur plus de 100 mètres. Celles-ci heureuses de cette initiative pour le moins inattendue, se sont mises à scander soit des slogans soit des écriteaux pour prouver leur attachement à leur hôte de marque.

« Ado, Président à vie », « Je bisse pour le développement », pouvait-on lire sur les pancartes et les banderoles. En ce qui concerne les slogans, les populations entonnaient à l’unissons, « Ado président » ou encore « on veut Ado ».

Les plus téméraires ont accompagné dans un ballet de motos, agrémenté de klaxons et de vuvuzela le cortège présidentiel jusqu’à la préfecture de Bouaflé, où un Conseil des ministres doit se tenir.

Aux dires de plusieurs observateurs qui ont participé aux précédentes visites présidentielles, la mobilisation des populations de la Marahoué, a battu le record de l’accueil réservé au Chef de l’Etat.

Au-delà de ces supputations, il faut tirer sans doute le chapeau au comité d’organisation qui vient de relever le défi de la mobilisation dans un contexte socio-politique tendu.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

La reine des Baoulé envisage un rapprochement entre Ouattara et Bédié

Covid-19 : Les autorités sanitaires s'inquiètent face au relâchement dans les mesures barrières

Les producteurs d’Abengourou inquiets des difficultés d’écoulement du cacao vers Abidjan

Un atelier pour la validation de l’avant-projet de loi portant code de l’élevage en Côte d’Ivoire prévu à Grand-Bassam

Abidjan abrite le premier atelier sur la “Charte graphique et l’identité visuelle de la CEDEAO”

Publicite
Publicite