Visite d’Etat : Les populations de Sinfra partagent leur joie de recevoir pour la première fois un Président de la République
0
 

Écouter
Publicite
Visite d’Etat : Les populations de Sinfra partagent leur joie de recevoir pour la première fois un Président de la République

Visite d’Etat : Les populations de Sinfra partagent leur joie de recevoir pour la première fois un Président de la République

Frederic Goré-Bi/RTIinfo | Lu 5219 fois | Publié

Le Président Alassane Ouattara s’est rendu ce jeudi 24 septembre 2020 à Sinfra, dans le cadre de la visite d’Etat qu’il effectue dans la région de la Marahoué. La venue du Chef de l’Etat de l’exécutif ivoirien est perçue par les populations comme une ode à l’espoir. C’est donc débordant de joie et d’enthousiasme qu’elles sont sorties massivement pour réserver un accueil des plus chaleureux à leur hôte de marque.

Le Président de la République Alassane Ouattara est à Sinfra au grand bonheur des populations qui attendaient avec impatience cette visite maintes fois annoncées et décalées pour diverses raisons.

Pour cet évènement de taille, tout le département s’est mobilisé comme un seul homme pour dire à l’hôte de marque "I da haa" (bienvenue en langue Gouro).

A la question de savoir, comment perçoivent-elles cette visite du Chef de l’Etat ? Un seul mot revient sur toutes les lèvres : Joie.

Et comment pourrait-on en être autrement surtout comme le dit le Général de gendarmerie Touvoly Bi Zogbo Grégoire, cette visite "est inoubliable et historique". "Ce serait un sacrilège de rester à la maison", a-t-il ajouté avant d’indiquer que "l’arrivée du Président de la République est l’expression de beaucoup d’espoir". N’est-ce pas que l’invité du jour vient "chez lui", comme le révèle le Général Touvoly. "C’est en toute fraternité, citoyenneté, humilité que le Président Alassane Ouattara arrive chez lui, sur la terre des Sian, celle de Sinfra, qu’il aime tant", lâche l’ancien Commandant supérieur de la Gendarmerie nationale.

Pour Emmanuel Gooré Bi Iritié, chef du village de Koblata et Secrétaire général de la coordination des chefs coutumiers et traditionnels de la Marahoué, "les œuvres nous interpellent sur le dynamisme de recevoir le Président de la République dans le département de Sinfra". "Nous sommes heureux parce que Sinfra a reçu le bitume pour la première fois en 1978. Et depuis lors plus rien. Aujourd’hui les populations de Sinfra découvrent le bitume sur les artères principales de la ville. C’est tout simplement magnifique".

Anicet Bonis, cadre de la Marahoué abonde dans le même sens. "C’est une joie pour nous de recevoir le recevoir le Président chez nous. Il y a bien longtemps que nous attendons cette visite", a-t-il déclaré.

Une joie que partage, le professeur Tidou Habiba Sanogo, présidente de l’université Lourougnon Guédé de Daloa. "Les femmes de Sinfra se sont mobilisées pour réserver un accueil triomphal au Chef de l’Etat qui nous honore en nous rendant cette visite historique"", a-t-elle soutenu.

Le Président de la République a animé un meeting à la place Duafla de Sinfra, après avoir procédé au lancement des travaux de bitumage de l’axe Bouaflé Sinfra, long de 48,9 kilomètres et la mise service deux deux ouvrages, à savoir, l'extension du réseau électrique du quartier Proniani qui compte de 1200 habitants et le réseau d'adduction en eau potable reliant Zambakro-Sinfra et Gagnoa.

Il sera demain à Zuénoula, avant dernière étape de sa visite dans la région de la Marahoué.

 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

La reine des Baoulé envisage un rapprochement entre Ouattara et Bédié

Covid-19 : Les autorités sanitaires s'inquiètent face au relâchement dans les mesures barrières

Les producteurs d’Abengourou inquiets des difficultés d’écoulement du cacao vers Abidjan

Un atelier pour la validation de l’avant-projet de loi portant code de l’élevage en Côte d’Ivoire prévu à Grand-Bassam

Abidjan abrite le premier atelier sur la “Charte graphique et l’identité visuelle de la CEDEAO”

Publicite
Publicite