Un tracteur remis à des riziculteurs de Séguéla par le PROPACOM Ouest
0
 

Écouter
Un tracteur remis à des riziculteurs de Séguéla par le PROPACOM Ouest

Un tracteur remis à des riziculteurs de Séguéla par le PROPACOM Ouest

AIP | Lu 1337 fois | Publié

Un tracteur d’une valeur marchande, de près de 20 millions de francs CFA, a été remis aux riziculteurs membres de la Société coopérative avec conseil d’administration (SCOOP CA) dénommée ‘’Dabo’’ de Bobi, dans le cadre du Projet d’appui à la production agricole et à la commercialisation (PROPACOM), extension Ouest, a relevé l’AIP, au cours d’une cérémonie, dans la cour de la sous-préfecture de cette localité située à une trentaine de kilomètres de Séguéla (Centre-ouest, région du Worodougou).

« Braves populations de Bobi (…) vos efforts dans le domaine agricole sont aujourd’hui récompensées avec ce tracteur qui va vous permettre de faire beaucoup de choses », a déclaré, mercredi, le sous-préfet Kouamé Loukou Éric aux populations qui, après 40 ans d’exploitation artisanale du diamant qui se fait de plus en plus rare, se sont tournées vers l’agriculture avec beaucoup d’entrain.

Pour le chef de l’antenne du PROPACOM à Séguéla, Gboko Koffi, les bénéficiaires se doivent de travailler ardemment pour respecter les échéances du paiement de cette machine qui s’étalent sur trois années.

Pour disposer de ce tracteur, le premier donné dans le cadre du PROPACOM Ouest qui, précisons-le, s’étend aux régions du Béré, du Worodougou, du Bafing, du Folon, du Tonkpi et du Kabadougou, les riziculteurs de Bobi ont versé un acompte de 10% de la valeur du bien, en plus de 30% mis à disposition par le projet et la facilitation d’un prêt auprès d’une structure financière de la place, note-t-on.

Financé par le Fonds international de développement agricole (FIDA) et le Programme d’adaptation de la petite agriculture au changement climatique (ASAP, en anglais), le PROPACOM Ouest est une initiative de l’Etat de Côte d’Ivoire démarrée en 2016 pour lutter contre la pauvreté en milieu rural.

Il a pour principal objectif de contribuer à l’amélioration durable de la sécurité alimentaire et des revenus des populations des zones du projet à travers l’accès des petits producteurs à des services de production efficaces, à des technologie appropriées et aux marchés, tout en assurant la résilience des écosystèmes et des petites exploitations agricoles au changement climatique.

« Les populations de Bobi sont en liesse. (…) Elles prennent l’engagement d’utiliser ce tracteur de façon à ce que la confiance placée en elles soit totale », a, pour sa part, déclaré le président du comité d’organisation, Oupoh Kessé Basil, avant que Diomandé Mamadou, le porte-parole de ‘’Dabo’’, ne promette de faire bon usage du tracteur reçu.

Après deux batteuses-vanneuses réceptionnées le 25 septembre, la société coopérative ‘’Dabo’’, créée en 2014 avec 452 membres, a cultivé cette année plus de 600 ha de riz, soit la moitié des superficies dans la circonscription de Bobi.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Zimbabwe: Mnangagwa réassigne 4 généraux à des postes diplomatiques

Arrêté pour corruption, le fils de l'ex-président du Mozambique reste en prison

Le port de San Pedro et Afrique pesage CI engagés à appliquer le règlement 14 de l’UEMOA

Une Journée pour promouvoir l’innovation agricole durable en Côte d’Ivoire

Une charte sur la gestion des feux de brousse validée à Oumé