Les dozos de l’Indénié-Djuablin invités à incarner les vraies valeurs du Dozoya
0
 

Écouter
Les dozos de l’Indénié-Djuablin invités à incarner les vraies valeurs du Dozoya

Les dozos de l’Indénié-Djuablin invités à incarner les vraies valeurs du Dozoya

AIP | Lu 977 fois | Publié

Les dozos de la région de l’Indénié-Djuablin ont été invités samedi à incarner les vraies valeurs que véhicule la confrérie des dozos (Dozoya).

Le dozo ne ment pas, il ne vole pas, il ne commet pas l’adultère, il ne médit pas, il est respectueux des ainés et des autorités », a indiqué le secrétaire général de la confrérie des dozos de Côte d’Ivoire (CODOZ-CI), Koné Abdoulaye, lors de la 6e édition du Dangoun, la fête des retrouvailles des dozos de la région de l’Indénié-Djuablin, qui s’est déroulée à Amélékia (14 km au nord-ouest d’Abengourou) comme à l’accoutumée.

« Le dozo est surtout au service de sa communauté, c’est un agent de développement », a ajouté  M. Koné, exprimant sa gratitude au coordonateur régional du CODOZ-CI, Coulibaly Sinan, plus connu sous le pseudonyme de Dozo Balla, principal initiateur du Dangoun, qui donne l’occasion aux dozos de la région de l’Indénié-Djuablin de se ressourcer et de revisiter chaque année les valeurs que véhicule cette confrérie des chasseurs traditionnels.

Le chef du village d’Adou Koffikro (commune d’Abengourou), Nanan Adou Koffi II, qui représentait le roi de l’Indénié, Nanan Boa Kouassi III, à cette fête des retrouvailles, a renchéri pour exhorter les dozos de la région de l’Indéné-Djuablin à être des artisans de paix et de cohésion sociale et surtout à respecter les us et coutumes de cette région.

« Je voudrais vous demander d’être des artisans de paix et de cohésion sociale. Vous devez également être respectueux des autorités et des us et coutumes de votre région d’accueil », a recommandé l’autorité traditionnelle au nom du roi Nanan Boa Kouassi III.

Cette 6e édition du Dangoun a été marquée par la participation des représentants des dozos du Mali et du Burkina Faso. Les porte-paroles de ceux-ci ont salué cette initiative du Dozoba Balla qui, pour eux, contribue à valoriser et à perpétuer ce pan de la culture ancestrale africaine que constitue le Dozoya.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Les forces de défense et de sécurité exhortées à persévérer les bonnes attitudes pour redorer leur blason

Le Premier ministre annonce la reprise des discussions sur la réforme de la CEI

Six mois de prison à deux individus pour diffusion de fausses nouvelles de disparition de sexe à Bouna

Campagne anacarde 2019: Les magasins des acheteurs fermés depuis mercredi à Niakara

Mariatou Koné assure de la poursuite de l’opération d’indemnisation des victimes