Quatre braqueurs présumés arrêtés par la gendarmerie à Yakassé-Attobrou
0
 

Écouter
Quatre braqueurs présumés arrêtés par la gendarmerie à Yakassé-Attobrou

Quatre braqueurs présumés arrêtés par la gendarmerie à Yakassé-Attobrou

AIP | Lu 2209 fois | Publié

La compagnie de gendarmerie d’Adzopé á Yakassé-Attobrou a appréhendé, jeudi, quatre braqueurs présumés après plusieurs années d’enquête.

Accusé de vol à main armée et de viol commis, en 2016, à Becouéfin, dans la sous-préfecture d’Akoupé, l’arrestation d’Angbo Franck dit Ayamo, mercredi, à Yakassé-Attobrou, a permis à la gendarmerie de mettre la main sur les autres membres du gang le lendemain.

Ce sont Béda Kopoin Jérôme dit “Aguieh” (chef de gang), Adonpo Adouan Stéphane dit “Fano” et Sanlé Romaric dit “c’est vrai”, tous de nationalité ivoirienne.

Selon la gendarmerie, ce gang opère dans la zone Akoupé-Bonahouin et est spécialisé dans les attaques de véhicules de transport, de magasins et de domiciles.

Trois fusils de calibre 12 et cinq téléphones portables ont été saisis au cours de l’arrestation et les quidams ont été placés en garde à vue en attendant la poursuite de la procédure.

Leur interpellation est la deuxième en moins d’un mois de braqueurs par les éléments de la compagnie de gendarmerie d’Adzopé, qui entendent “débarrasser” la région de ces individus qui perturbent la quiétude de la population.

La gendarmerie invite les populations à coopérer pleinement avec elle pour mettre fin à leurs méfaits.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Un agent d’encadrement pénitentiaire prend 12 mois de prison pour consommation de drogue à la prison de Bouna

Plus de 170 milliards FCFA passés au titre des marchés publics au premier trimestre 2019 (Gouvernement)

La Côte d’Ivoire est prête à accueillir la 45ème session de l’Assemblée parlementaire francophone (Comité d'organisation)

Des acteurs de la société civile de Bouaké formés pour leur contribution à la police de proximité

Les membres du gouvernement reçoivent leur carte de couverture maladie universelle (CMU)